Rentrée Littéraire 2016, sorties prévues

IMG_1075

Vous attendez impatiemment cet article. Je le publie donc avec l’état actuel de mes informations. Mais au fil des jours, je viendrai compléter et y ajouter les liens vers les sites des maisons d’édition.

Cette rentrée littéraire s’annonce plutôt bien. Qu’en pensez-vous?

gaudéChez Actes Sud :
Ma part de Gaulois de Magyd Cherfi
Sauve qui peut de Thierry Froger
Écoutez nos défaites de Laurent Gaudé
Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby
Les Parisiens d’Olivier Py
14 Juillet d’Eric Vuillard
vuillardLe roman égyptien de Orly Castel-Bloom
Fermer les yeux de Jan Guillou
Les insatiables de Gila Lustiger
Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits de Salman Rushdie
Hilarion. L’araignée d’Apollon de Christophe Estrada
Idaho Babylone de Théo Hakola
Rendre gorge d’Aro Sainz de la Maza

nothombChez Albin Michel:
Un enfant plein d’angoisse et très sage de Stéphane Hoffmann
Riquet à la houppe d’Amélie Nothomb
La danse des vivants d’Antoine Rault
Possédées de Frédéric Gros
Comment tu parles de ton père de Joann Sfar
Avec la mort en tenue de bataille de José Alvarez
La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia
Pechblende de Jean-Yves Lacroix
Lithium d’Aurélien Gougaud
Brève histoire de sept meurtres de Marion James
Sur cette terre comme au ciel de Davide Enia
Et la vie nous emportera de David Treuer
Tant que durera ta colère de Asa Larsson
Portrait du groupe avec parapluie de Violette Cabesos
L’homme qui voyait à travers les visages d’Eric-Emmanuel Schmitt
Sortie de classes de Laurent Torres
Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriart

Chez Alma:
Alice ou le choix des armes de Stéphanie Chaillou
Danse d’atomes d’or d’Olivier Liron

Chez Anne Carrière :
Le bal mécanique de Yannick Grannec
Big John de Paname de Jonathan Barbezieux

Chez Arlea:
L’odeur de la forêt d’Hélène Gestern
La gouvernante suédoise de Marie Sizun

Chez Au diable Vauvert:
Comme dans un film de Régis de Sa Moreira
Vintage de Grégoire Hervier
Haut domaine de Dan O’Brien
Avide de réel de David Shields

Éditions Autrement :
Des hommes de peu de foi de Nickolas Butler

Chez Balland:
La sainte des causes impossibles de Daria Bignardi
La pyramide du café de Nicola Lecca

Chez Belfond:
Yaak valley, Montana de Smith Henderson
Voici venir les rêveurs de Imbolo Mbue
Le poison de Charles Jackson
Felix Funicello et le miracle des nichons de Willy Lamb
La tentation d’être heureux de Lorenzo Marone
Les corps de Lola de Julie Gouazé
Les contes défaits d’Oscar Lalo
La trêve de Saïdeh Pakravan
Journée exceptionnelle du déclin de Samuel Cramer d’Agnès Michaux

Chez Christian Bourgois:
L’état où nous sommes d’Ann Beattie
Anatomie d’un soldat d’Harry Parker
La pièce obscure d’Isaac Rosa
Un singulier garçon de Kate Summerscale

Éditions Buchet-Chastel:
Parmi les loups et les bandits d’Atticus Lish
Celui-là est mon frère de Marie Barthelet
Le sanglier de Myriam Chirousse
De terre et de mer de Sophie Van der Linden
Vera Kaplan de Laurent Sagalovitsch
Après l’hiver de Guadalupe Nettel

Chez Le Cherche-Midi:
Là où elle repose de Kimberly McCreight
La confusion du monde de Christian Carisey
De profundis d’Emmanuelle Pirotte
A ma place de Claire Huynen
Faire Charlemagne de Patrice Delbourg
La vengeance des mères de Jim Fergus
Une singularité nue de Sergio de la Pava

Chez La Dilettante :
Métamorphose d’un crabe  de Sylvie Dazy
Bonneville de Laurent Saulnier
Les nuits de Williamsburg de Frédéric Chouraki
La petite gamberge de Robert Giraud


Chez les Escales
:
Les vies de papier de Rabih Alameddine
Mazie, Sainte patronne des fauchés et des assoiffés de Jami Attenberg

Chez Fayard:
Vie prolongée d’Arthur Rimbaud de Thierry Beinstingel
Féminine d’Émilie Guillaumin
Dans l’existence de cette vie-là de Caroline Hoctan
La légende de Philippe Vasset
Muse de Jonathan Galassi
La jeune fille et la guerre de Sara Novic

ovaldeChez Flammarion:
Soyez imprudents les enfants de Véronique Ovaldé
L’année la plus longue de Daniel Grenier
Repose-toi sur moi de Serge Joncour
Vivre près des tilleuls de L’ajar
I love Dick de Chris Kraus
Babylone de Yasmina Reza
Ceci n’est pas une ville de laure Murat
Le vieux saltimbanque de Jim Harrison
Béziers 1209 de Jean d’Aillon
Tu meurs de Lou Bohringer

Editions du Fleuve:

M pour Mabel, d’Helen Macdonald
Le Syndrome de la vitre étoilée de Sophie Andriasen

Aux Forges de Vulcain :
Une bouche sans personne de Gilles Marchand

Chez Gaïa :
N’essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
La grande villa de Laurence Vilaine

Chez Galaade:
L’ultime humiliation de Rhéa Galanaki

Chez Gallimard:
Tonino Benacquista, Romanesque
Dermot Bolger, Ensemble, séparés
Catherine Cusset, L’autre qu’on adorait
Jean-Baptiste Del Amo, Règne animal
Benoît Duteurtre, Livre pour adultes
Philippe Forest, Crue
Sylvain Prudhomme, Légende
Ferdinand Von Schirach, Tabou
Leïla Slimani, Chanson douce
Sara Stridsberg, Beckomberga
Karine Tuil, L’insouciance
Natacha Appanah, Tropique de la violence
Antoine Bello, Ada
Jean-Marc Ceci, Monsieur Origami
Lancelot Hamelin, A la crête des vagues
Nicolas Idier, Nouvelle jeunesse
Alexandre Postel, Les deux pigeons
Chloé Thomas, Nos lieux communs

Chez Gallmeister:
Amour monstre de Katherine Dunn
Le verger de marbre d’Alex Taylor
L’heure de plomb de Bruce Holbert

Aux Éditions Globe :
Nemesis de Misha Glenny
Les moissons funèbres de Jesmyn Ward

Chez Grasset:
Crépuscule du tourment de Leonora Miano
Le dernier des nôtres d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre
California girls de Simon Liberati
Petit pays de Gaël Faye
Le cri de Thierry Villa
L’enfant qui mesurait le monde de Metin Arditi
Police de Hugo Boris
Fils du feu de Guy Boley
Le monde est mon langage d’Alain Mabanckou
L’innocent de Christophe Donner
L’incandescente de Claudie Hunzinger
Anna de Niccolo Ammaniti
Charlotte Delbo de Ghislaine Dunant

Chez Héloïse d’Ormesson:
Lucie ou la vocation de Maëlle Guillaud
La faim blanche de Aki Ollikainen
Le jour se lève et ce n’est pas le tien de Frédéric Couderc

VallejoChez Viviane Hamy:
François Vallejo, Un dangereux plaisir
Gonçalo M.Tavarès, Matteo a perdu son emploi

 

 

Chez JC Lattès:
Les simples prétextes du bonheur de Nahal Tajadod
Beaux rivages de Nina Bouraoui
Séduire Isabelle A. de Sophie Bassignac
Cartographie de l’oubli de Niels Labuzan
D’où viennent les vagues de Fabio Genovesi
Le livre de Memory de Petina Gappah

Chez Julliard:
Dieu n’habite pas La Havane de Yasmina Khadra
L’absente de Lionel Duroy
Ce vain combat que tu livres au monde de Fouad Laroui
Biographies non autorisées de Jacques A. Bertrand

Chez Robert Laffont:
Nora Webster de Colm Toibin
Capitaine frites de Arnaud Le Guilcher
J’ai longtemps eu peur de la nuit de Yasmine Ghata
Les élus de Steve Sem-Sandberg
Les lois de l’apogée de Jean Le Gall
Ni le feu ni la foudre de Julien Suaudeau
L’affaire Léon Sadorski de Romain Slocombe

Chez Liana Levi :
Désorientale de Negar Djavadi
Le naturaliste d’Alissa York

Chez Joëlle Losfeld:
Ensemble séparés de Dermot Bolger

Chez Métailié:
33 révolutions de Canek Sanchez Guevara
L’échange d’ Eugenia Almeida
La double vie de Jesus d’Enrique Serna
Le noyau blanc de Christoph Hein
Rome brûle de Giancarlo de Cataldo et Carlo Bonini
Le fils de mille hommes de Valter Hugo Mae

Aux Éditions de Minuit:
Laurent Mauvignier, Continuer

Aux Éditions de l’Olivier:
Le zeppelin de Fanny Chiarello
La succession de Jean-Paul Dubois
10:04 de Ben Lerner
Derniers feux sur Sunset de Stewart O’Nan
La sainte famille de Florence Seyvos

Editions Paulsen:
Briser la glace de Julien Blanc-Gras

Chez Payot&Rivages:
Le grand jeu de Céline Minard
La correction d’Elodie Llorca

Chez Phébus :
Les roses blanches de Gil Jouanard
Six mois dans la vie de Ciril de Drago Jancar
Portrait du fugitif de David Boratav

Aux Éditions Philippe Rey:
La suture de Sophie Daull
Les règles d’usage de Joyce Maynard

Chez P.L.O.N :
La nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit
D’extase et d’amour féroce de Dylan Landis
Les mains lâchées d’Anaïs LLobet
La mésange et l’ogresse d’Harold Cobert
Où la lumière s’effondre de Guillaume Sire

Chez P.O.L.:
La vie est faite de ces toutes petites choses de Christine Montalbetti
Amours sur mesure de Mathieu Bermann
Double nationalité de Nina Yargekov
Les yeux noirs de Frédéric Boyer
Les premières fois de Santiago H. Amigorena

Chez Préludes :
Aux petits mots les grands remèdes de Michael Uras
Les mots entre mes mains  de Guinevere Glasfurd

Éditions du Rouergue :
Sous la vague d’Anne Percin
L’administrateur provisoire d’Alexandre Seurat

Chez Seuil:
Histoire du lion Personne de Stéphane Audeguy
Les sorcières de la République de Chloé Delaume
Eclipses japonaises d’Eric Faye
Cannibales de Régis Jauffret
L’archipel d’une autre vie d’Andreï Makine
A la fin le silence de Laurence Tardieu
Les bottes suédoises d’Henning Mankell
Comme l’ombre qui s’en va d’Antonio Munoz Molina
Une comédie des erreurs de Nell Zink
Sur les hauteurs du Mont Crève-cœur de Thomas H. Cook
La matière de l’absence de Patrick Chamoiseau
Boxe de Jacques Henric
Une famille passagère de Gérard Donovan
Le Dit du Loriot de Su Tong
Librairies de Jorge Carrion
Les égarements de mademoiselle Baxter d’ Eduardo Mendoza
Cartel, la suite de la griffe du chien de Don Winslow

Chez Sonatine:

Là où les lumières se perdent de David Joy

Le sang du monstre de Ali Land

Le feu divin de Robert Lyndon

 

Chez Stock:
Les visages pâles de Solange Bied-Charreton
Anthracite de Cédric Gras
Un travail comme un autre de Virginia reeves
Une fille et un flingue d’Olivier Pourriol
A tombeau ouvert de Bernard Chambaz
Maures de sébastien Berlendis
Bronson d’Arnaud Sagnard
L’éveil de Line Papin
Au commencement du septième jour de Luc Lang
L’indolente de Françoise Cloarec

Aux Éditions de la Table Ronde:
The girls de Emma Cline
Deux remords de Claude Monet de Michel Bernard

Chez Monsieur Toussaint Louverture:
Watership down de Richard Adams

Chez Le Tripode :
Anguille sous roche de Ali Zamir
Cendres des hommes et des bulletins de Sergio Aquindo et Pierre Senges
Le voyage de Hanuman de Andreï Ivanov

Éditions Verdier :
Marcher droit, tourner en rond d’Emmanuel Venet
Grichka de Laure des Accords
Histoire de Knut de Yoko Tawada
Les incendiés d’Antonio Moresco

Chez Verticales :
Molécules de François Bégaudeau
 Les cosmonautes ne font que passer de Elitza Gueorguieva

Chez Sabine Wespieser:
Fraternels de Vincent Borel
Oscar de Profundis de Catherine Mavrikakis
Les petites chaises rouges d’Edna O’Brien

olafsdottirChez Zulma :
Le garçon de Marcus Malte
Le messie du Darfour de Abdelaziz Baraka Sakin
Le rouge vif de la rhubarbe de Audur Ava Olafsdottir

 

In my mail box, semaine du 24 août

mailbox1Reçus cette semaine dans le cadre du projet 68 premières fois : Akrich  manfredi

En partenariat avec Babelio : afrikaEt mes choix dans la rentrée littéraire :

Nothomb Aggoune ellory Gattis Haderlap Jonsdottir Lynchrahimi pessl garcia martinez meur

En cliquant sur les couvertures vous accéderez aux fiches des éditeurs.

Ma PAL ne se porte pas très bien mais tant pis, moi je suis prête pour la rentrée. Même si ces deux dernières semaines étaient chargées, j’ai à peu près satisfait mes plus chers désirs de lecture. Et les rentrées vont se calmer.

Bonnes lectures et bonne semaine à tous

Challenge1% rentrée Littéraire 2014, le bilan

rentrée

 

Fin juillet, avant de commencer la découverte de la prochaine rentrée littéraire, il est temps de faire le bilan du challenge 1% Rentrée Littéraire 2014.

Premier constat – Chaque année, je lis moins de romans pour ce challenge : 66 en 2012, 59 en 2013 et 52 en 2014
En 2014, 604 romans ont été publiés entre août et octobre, j’ai donc approché mon score de l’an dernier avec  8,6 % (9% en 2013)
Il faut dire que j’accorde de plus en plus de place à la rentrée littéraire d’hiver (et elle était très intéressante en janvier 2015) puis aux nouveautés tout au long de l’année.

Second constat – J’ai fait un peu moins de recommandations suite à mes lectures. Je peine parfois  à classer mes lectures dans des cases.
Le classement en coup de cœur se fait immédiatement pour un livre qui m’a apporté la petite étincelle supplémentaire, ce qui est souvent très personnel.
Je recommande les livres qui m’ont beaucoup intéressée si je pense qu’ils peuvent aussi séduire un large public.
Dans la catégorie « j’aime » se retrouvent les livres que j’ai particulièrement aimés pour leur originalité ce qui les exclut toutefois de la recommandation générale et les livres que j’ai appréciés sans engouement particulier.

Vous trouverez toutes mes lectures classées sur la page récapitulative (voir aussi onglet Rentrée 2014).

Cinq coups de cœur pour la rentrée 2014 :

zenatti josse vuillard wood tardieu reinhardt

J’y ajouterai deux recommandations :

Harchi padura

 

 

Vous trouverez sur la page de Délivrer les livres tous les titres lus par les nombreux participants.

 

 

Rentrée Littéraire 2015, premiers repérages

RL Alors que nos PALs débordent, l’œil et l’esprit sont déjà en quête de futures lectures. Voilà le destin cruel des lecteurs compulsifs. Vous êtes nombreux à attendre cet article, signe que je ne suis pas la seule à souffrir de cette addiction. Désolée pour ceux qui regrettent cette éternelle marche en avant ! Sans plus attendre, je me lance dans la liste non exhaustive des livres de la future rentrée littéraire qui ont attiré mon attention. J’enrichirai cette liste au fil de la réception des informations. Un grand merci à Aurélien pour son aide.

BenameurChez Actes Sud :

Otages intimes de Jeanne Benameur
Crash-test de Claro
Bâtisseurs de l’oubli de Nathalie Démoulin
Boussole de Mathias Enard
La source d’Anne-Marie Garat
Ah! ça ira...de Denis Lachaud
Notre désir est sans remède de Mathieu Larnaudie
Le projet Almaz de Françoise Baqué
Ombres de Chine d’André Markowicz
Partages d’André Markowicz
Merci bien pour la vie de Sibylle Berg
Le quartier américain de  Jabbour Douhaihy
Tout cru   de Arnon Grunberg
Neverhome  de Laird Hunt
L’imposteur de Javier Cercas
La frontière sud de José Luis Muñoz
Les Os de la vérité de Roger Alan Skipper
Millénium 4. Ce qui ne me tue pas   de David Lagercrantz

Chez Alma :
Avec lui (premier roman) de Nathalie Poitout
La variante chilienne de Pierre Raufast
Kafka à Paris de Xavier Mauméjan

Chez Albin Michel :
Le crime du comte Neville d’Amélie Nothomb
Discours d’un arbre sur la fragilité des hommes d’Olivier Bleys
Méfiez-vous des femmes exceptionnelles de Claire Delannoy
L’envers du feu d’Anne Dufourmantelle
La brigade du rire de Gérard Mordillat
Monarques de Sébastien Ruth et Juan Hernandez Luna
Ressources inhumaines de Frédéric Viguier
Tous nos noms de Dinaw Mengestu
Les folles espérances d’Alessandro Mari
La neige noire de Paul Lynch
Lontano de Jean-Christophe Grangé
La piste noire d’Asa Larsson
La nuit de feu d’Eric Emmanuel-Schmitt

Chez Arlea:
Ton père pour la vie d’Antoine Silber
Le pardon de Rodolphe Blavy
Quelques roses sauvages d’Alexandre Bergamini

Chez Au diable Vauvert :
Macadam de Jean-Paul Didierlaurent (nouvelles)
La pire. Personne. Au monde de Douglas Coupland
In utero de Julien Blanc-Gras
C’est de l’eau de David Foster Wallace
L’espagnol et la charcutière de Daniel Saint-Lary (nouvelles)
Maupassant à 20 ans de Françoise Morbihan

Chez Christian Bourgois :
Place des fêtes de Michel Deutsch
Le metteur en scène polonais d’Antoine Mouton
Délivrances de Toni Morrison
Montecristo de Martin Suter
Marienbad électrique d’Enrique Vila Matas

Chez Buchet-Chastel:
L’atelier des morts de Daniel Conrod
Djibouti de Pierre Deram
Des mots jamais dits de Violaine Bérot
Une fille est une chose à demi d’Eimear Mc Bride
Les cheveux de Lucrèce d’Etienne Barilier
Avant de rejoindre le grand soleil de Daniel Parokia

Chez Anne Carrière :
Les douze portes dans la maison du sergent Gordon de George Makana Clark
Les enfants de chœur de l’Amérique de Héloïse Guay de Bellisen

Chez Le Cherche Midi :
Orfeo de Richard Powers
Amelia de Kimberly Mc Creight

Chez Fayard :
Effraction d’Alain Defossé
Les uns contre les autres de Franck Maubert
78 de Sébastien Rongier
Appartenir de Séverine Werba
Six jours de Ryan Gattis
Miroitements d’Erwin Mortier
Adieu Montaigne de Jean-Michel Delacomptée (essai)
Ma collection littéraire d’Alexandre Soljénitsyne

Chez Flammarion:
Péchés capitaux de Jim Harrison
Un amour impossible de Christine Angot
Il était une ville de Thomas Reverdy
Mascarade de Nicolas Bedos
Vladimir Vladimirovitch de Bernard Chambaz
Le renversement des pôles de Nathalie Côté
Les ennemis de la vie ordinaire d’Héléna Marienské
L’exercice de la médecine de Laurent Seksik
Juste avant l’oubli d’Alice Zeniter
La femme qui pleure d
e Zoé Valdès

Chez La fosse aux ours :
Une forêt d’arbres creux d’Antoine Choplin

bauer

Chez Gaïa :
L’orage de Clara Arnaud
Russendisko de Wladimir Kaminer
Cœurs glacés de Gunnar Staalesen
La nébuleuse de la tête de Cheval de Ola Bauer

 

 

Chez Gallimard:
7 de Tristan Garcia
Gratis de Félicité Herzog
Les prépondérants d’Hédi Kadour
La terre qui penche de Carole Martinez
Intérieur nuit de Marisha Pessl
2084. La fin du monde de Boualem Sansal
D’ailleurs les poissons n’ont pas de pieds de Jon Kalman Stefansson
Un papa de sang de Jean Hatzfeld
Les irremplaçables de Cynthia Fleury
Casanova l’aventure d’Alain Jaubert
Le censeur de Clelia Anfray
Le secret de l’empereur d’Amélie de Bourbon Parme
Daniel Avner a disparu d’Elena Costa
Magique aujourd’hui d’Isabelle Jarry
Pirates de Fabrice Loi
Une Antigone à Kandahar de Joydeep Roy-Bhattacharya
Dépressions d’Herta Müller (8 octobre)
L’intérêt de l’enfant de Ian McEwan (1er octobre)

Chez Gallmeister :
Cassandra de Todd Robinson
L’oiseau du bon Dieu de James Mc Bride
La quête de Wynne de Aaron Gwyn
Dernier appel pour les vivants de Peter Farris

Chez Grasset:
Conversations d’un enfant du siècle de Frédéric Beigbeder
Profession du père de Sorj Chalandon
La septième fonction du langage de Laurent Binet
Histoire de l’amour et de la haine de Charles Dantzig
Les promesses d’ Amanda Sthers
Le métier du vivant de François Saintonge
L’autre Simenon de Patrick Roegiers

Turckheim

 

Chez Héloïse d’Ormesson :
Popcorn Melody d’Emilie de Turckheim
Courrier des tranchées de Stefan Brijs

 

Chez l’Iconoclaste :
La ballade du calame d’Atiq Rahimi
Mille et un morceaux de Jean-Michel Ribes
Nous, Louis, roi d’Eve de Castro

Chez Les Impressions nouvelles :
Le divan illustré de Michel Longuet
Le livre sur le livre de Paul Otlet

Chez JC Lattès :
D’ après une histoire vraie de Delphine de Vigan
La transparence et le reflet de Serge Bramly
La faille d’Isabelle Sorente
Le maître des apparences de Jane Gardam
Crans-Montana de Monica Sabolo
La maison au bout du monde d’Ake Ewdardson
Le visage du mal de Sarah Hilary
Se lever à nouveau de bonne heure de Joshua Ferris

Chez Joëlle Losfeld:
La clef sous la porte de Pascale Gautier

Khadra

Chez Juillard :
La dernière nuit du Raïs de Yasmina Khadra
La petite femelle de Philippe Jaenada
Un mot sur Irène d’Anne Akrich

 

 

 

Chez Kero :
Faits d’hiver d’Alice Moine
La contre-heure de Sébastien Hoët
Jules etc.. de Michel Rostain

Chez Léo Scheer :
Place Colette de Nathalie Rheims
Sans histoire de Natashka Moreau

Toibin

 

Chez Robert Laffont :
Animarex de Jean-François Kervéan
Ces amis qui enchantent la vie de Jean-Marie Rouart
Dieu, les affaires et nous de Jean d’Ormesson
Le français de Julien Suaudeau
Le testament de Marie de Colm Toibin
L’inconstance des démons d’Eugène Green
Un jour avant la fin du monde de Sorour Kasmaï

Chez Mercure de France :
L’été contraire de Yves Bichet
Mme St-Clair, reine de Harlem de Raphaël Confiant
L’oragé de Donna Loup
L’enfant sans visage d’Anne Révah
Octobre de Zoë Wicomb

norddahlChez Métailié :
Illska d’Eirikur Örn Nordahl
Les transparents de Ondjaki
L’ange de l’oubli de Maja Haderlap
Le rêve du retour de Horacio Castellanos Moya
Si tard, il était si tard de James Kelman

 

 

 

Aux Éditions de Minuit :
Changer d’air de Marion Guillot
Sans état d’âme d’Yves Ravey
Football de Jean-Philippe Toussaint

Chez Le Nouvel Attila:
Low Down de A.J. Albany
L’interlocutrice de Geneviève Peigné

Editions de l’Olivier :
Les pêchers de Claire Castillon
Ce cœur changeant d’Agnès Desarthe
Les amygdales de Gérard Lefort
Le cœur du problème de Christian Oster
L’infinie comédie de David Foster Wallace
En toute franchise de Richard Ford
Les arabes dansent aussi de Sayed Kashua

Chez Payot-Rivages :
Les loups à leurs portes de Jérémy Fel
La duchesse de Bloomsbury Street de Hélène Hanff

Chez Phébus :
Ne reste que des cendres d’Oya Baydar
Le fleuve guillotine d’ Antoine de Meaux
Tous les lointains sont bleus de Daniel de Roulet
Au café du rendez-vous d’Ingrid Winterbach

Chez Philippe Rey :
La couleur de l’eau de Kerry Hudson
Camille, mon envolée de Sophie Daull
Dire, ne pas dire, volume 2 de l’Académie Française
Bernadette Costa-Prades de Tina Modotti

Chez PLON:
Courir après les ombres de Sigolène Wilson
Nos âmes seules de Luc Blanvilland
Anne F. d’Hafid Aggoune
La vie selon Florence Gordon de Brian Morton
Retiens ma nuit de Denis Tillinac

Chez P.O.L.:
Au pays du p’tit de Nicolas Fargues
Titus n’aimait pas Berenice de Nathalie Azoulai
Comme Ulysse de Lise Charles
Le présent infini s’arrête de Marie Dorsan

Chez Préludes :
Mala vida de Marc Fernandez
Le silence des bombes de Jason Hewitt

Aux Éditions du Rouergue :
La maladroite d’Alexandre Seurat

Chez Seuil :
Les eux troubles du Mojito et autres belles histoires d’habiter sur terre de Philippe Delerm
Les désoeuvrés d’Aram Kebabdjian
Villa des femmes de Charif Majdalani
Petit piment d’Alain Mabanckou
Le beau temps de Maryline Desbiolles
Un cheval entre dans un bar de David Grossmann
Un mauvais garçon de Deepti Kapoor
La saison des bijoux d’Eric Holder
Les hémisphères de Mario Cuenca Sandoval

Chez Sonatine :
Les assassins de R.J. Ellory
La quête de Schindler de Thomas Keneally
Les innocents de Robert Pobi
Une autre vie de S.J. Watson
Le prix du plaisir de John Lanchester

Chez Stock :
Eva de Simon Liberati
Funny girl de Nick Hornby
La cache de Christophe Boltanski
Les bannis de Laurent Carpentier
Il faut tenter de vivre d’Eric Faye
Un homme dangereux d’Emilie Frèche
Nous serons des héros de Brigitte Giraud
Ce pays qui te ressemble de Tobie Nathan
L’illusion délirante d’être aimé de Florence Noiville
Sœurs de miséricorde de Colombe Schneck
Avant la fête de Sasa Stanisic

Editions de La Table Ronde:
Someone d’ Alice McDermott
Le pain de l’exil de Zadig Hamroune

Éditions Thaddée: Sauvez Adolf Hitler! de Jean-François Bouchard

Éditions Le Tripode :
Archives du vent de Pierre Cendors
La femme qui pensait être belle de Kenneth Bernard
Vie? ou Théâtre? de Charlotte Salomon

Chez Verticales :
Achab (séquelles) de Pierre Senges

Chez Sabine Wespieser:
La carte des Mendelssohn de Diane Meur
L’homme tigre d’Eka Kurniawan
Une vie entière de Robert Seethaler

Chez Zulma :
Corps désirable d’Hubert Haddad
d’Hubert Haddad
Love is power ou quelque chose comme ça de A. Igoni Barrett
Les nuits de laitue de Vanessa Barbara

Rentrée Littéraire Janvier 2015, mes repérages

librairie

J’ai lu une trentaine de romans de la rentrée littéraire de septembre 2014, il m’en reste encore beaucoup à découvrir. Ma PAL regorge de bons romans achetés au fil des tentations. Et pourtant, je regarde plus loin.
Il faut dire que les informations des éditeurs commencent à arriver depuis quelques semaines. Autant vous en faire profiter car je sais que vous aimez ça autant que moi.

Pour janvier et février 2015, j’ai notamment repéré les romans de Laurent Gaudé, Léonor de Recondo, Gaëlle Heureux, Rosa Montero, Metin Arditi, Virginie Despentes, José-Carlos Somoza

de recondo arditi montero despentes

Mais voici un petit tour chez différents éditeurs. La liste n’est pas (et ne sera jamais) exhaustive mais je viendrai la mettre à jour au fil de l’eau.

Chez Actes Sud :
Laurent Gaudé, Danser les ombres
Russel banks, Un membre permanent de la famille (nouvelles)
Marilynne Robinson, Lila
Jose-Carlos Somoza, Tetrameron, Les contes de Soledad
Daniel Kehlmann, Les Friedland
Sylvain Coher, Nord-Nord-Ouest
Aki Shimazaki, Azami
Loïc Merle, Seul, invaincu
Wilfried N’Sonde, Berlinoise
Imre Kertesz, L’ultime auberge
Eugène Durif, L’âme à l’envers
Matthias Politicki, Samarcande, Samarcande

Chez Albin Michel :
Maxine Chattam, Que ta volonté soit faite
Jussi Adler-Olsen, L’effet papillon
Véronique Olmi, J’aimais mieux quand c’était lui
Eric Pessan, Le démon avance toujours en ligne droite
Alan Hollingshurt, La piscine-bibliothèque

Chez Alma :
Arnaud Dudek, Une plage au pôle Nord

Chez Arléa:
Marie Sizun, La maison-guerre
Michel Moutot, Ciel d’acier
Christine Vigneron, Vous seriez ce garçon
Céline Millat Baumgartner, Les bijoux de pacotille
Eliane Saliba Garillon, Le journal impubliable de George Pearl

Chez Au Diable Vauvert :
Nikki Gemmel, Avec mon corps

Aux Editions Autrement :
William Giraldi, Aucun homme ni Dieu
Vita Sackville West, La traversée amoureuse

Chez Buchet-Chastel :
Jean-Philippe Blondel, Un hiver à Paris
Eleanor Catton, Les luminaires
Virginia Bart, Le meilleur du monde

Chez Denoël :
Jean-Pierre Boudine, Le paradoxe de Fermi
Katarina Bivald, La bibliothèque des cœurs cabossés

Chez Fayard :
Patrick Besson, L’indulgence du soleil et de l’automne
Jean-Emmanuel Ducoin, Soldat Jaurès
Julia Kristeva, L’horloge enchantée
Xavier Lapeyroux, Marathon
Marc Lavoine, L’Homme qui ment
Michelle Tourneur, Cristal noir
Frédéric Vitoux de l’Académie française, Les Désengagés
Andrea Camilleri, La reine de Poméranie

Chez Flammarion:
Jean-Luc Seigle, Dans la peau de Brigitte Bardot
Mathieu Belezi, Un faux pas dans la vie d’Emma Picard
Brigitte Kernel, Dis-moi oui
Philippe Torreton, Cher François
Christian Combaz, Votre serviteur

Chez Gallmeister :
Kim Zupan, Les arpenteurs
Phil Klay, Fin de mission
Craig Johnson, Tous les démons sont ici

Chez Grasset :
Virginie Despentes, Vernon Subutex, 1
Metin Arditi, Juliette dans son bain
Patrick Rambaud, Le maître
Gilles Lipovetsky, De la légèreté
Colombe Schneck, Dix-sept ans
Christophe Bataille, L’expérience
Stéphane Denis, La tombe de mon père
Jean-Noël Orengo, La fleur du capital
Kate Atkinson, Une vie après l’autre

Chez Gallimard :
Anne Wiazemsky, Un an après
Nathacha Appanah, En attendant demain

Chez J.C. Lattès:
Jean-Claude Kaufmann, Un lit pour deux
Emir Kusturica, Étranger dans le mariage
Valérie Tong Cuong, Pardonnable, impardonnable

Chez Juillard :
Lionel Duroy, Echapper
Philippe Besson, Vivre vite

Chez Robert Laffont :
Martin Page, Je suis un dragon
France Cavailié, Baïnes
Jésus Carasco, Intempéries
Jean-Guy Soumy, La promesse
Laurent Alexandre et Guy Angevin, L’homme qui en savait trop
Diane Gontier, Souviens-toi que l’amour n’existe pas
Sylvie Ohayon, L’une contre l’autre
Christian Laborde, Madame Richardson et autres nouvelles

Chez Liana Levi :
Milena Agus, Prends garde

Chez Métailié :
Rosa Montero, L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir
Pablo Casacuberta, Scipion
Mia Couto, La confession de la lionne
Arnaldur Indridason, Les nuits de Reykjavik
Andréa Camilleri, Le toutamoi
Alfredo Bryce-Echenique, Une infinie tendresse

Chez Mercure de France:
Gilles Leroy, Le monde selon Billy Boy
Julian Barnes, Par la fenêtre
Emmanuelle Guattari, New-York, petite Pologne

Aux Éditions de l’Olivier :
Belinda Cannone, Nu intérieur
Fanny Chiarello, Dans son propre rôle
Juliette Kahane, Une fille
George Saunders, Dix décembre
Will Self, Parapluie
Akhil Sharma, Notre famille
Olivier de Solminihac, L’homme au fond
Christian Jouhaud, La folie Dartigaud
Adam Phillips, Devenir Freud

Chez Payot & Rivages :
Rafael Chirbes , Sur le rivage
James Lee Burke, Dieux de la pluie
Alexandre Civico, La terre sous les ongles
Miguel Bonnefoy, Le voyage d’Octavio

Chez Phebus :
Blandine de Caunes, L’involontaire
Christophe Carlier, Singuliers
Amanda Smyth, Une sorte de paradis
Nathalie Peyrebonne, La silhouette, c’est peu
Marie-Hélène Poitras, Soudain le minotaure
Mirjam Kristensen, Un après-midi d’automne
Hugo Hamilton, Un voyage à Berlin

Aux Editions Philippe Rey :
Peter Ackroyd, Trois frères
Valentina d’Urbano, Acquanera
Jean-Luc Raharimanana, Revenir

Aux Editions P.O.L.:
Christophe Carpentier, La Permanence des rêves
Brice Matthieussent, LuxuosaCélia Houdart, Gil
Emmanuelle Bayamack-Tam, Je viens
Jean Rolin, Les Événements
Olivier Cadiot, Providence
Claude Lucas, une-certaine-absence@gmel.ie
Emmanuelle Pagano, Ligne & Fils
Iegor Gran, La Revanche de Kevin
François Cusset, Les jours et les jours
Joël Baqué, La Salle

Chez Préludes :
Nicolas Delesalle, Un parfum d’herbe coupée
Chase Novak, Conception
Matthew Quick, Saisis ta chance, Bartholomew Neil

Chez Sabine Wespieser :
Leonor de Recondo, Amours
Michèle Lesbre, Chemins

Chez Seuil :
Charly Delwart, Chut
Katja Petrowskaja, Peut-être Esther
Sam Millar, Le cannibale de Crumlin Road
Brian Hart, Au bord du monde
Patrice Pluyette, La fourmi assassine
Stéphane Chaumet, Les marionnettes
Abdellah Taïa, Un pays pour mourir
Tiphaine Samoyaut, Roland Barthes
Joaquin Perez Azaustre, Un nageur dans la ville
Simone et André Schwartz Bart, L’ancêtre en solitude
Juan Carlos Mondragon, Bruxelles Piano-bar
Nadeem Aslam, Le cri de l’oiseau de pluie
Félicie Dubois, Une histoire de Jane Bowles
Bernard Pingaud, Vous

Chez Stock :
Justine Lévy, La gaieté
Dominique de Saint-Pern, Baronne Blixen
Hubert Mingarelli, La route de Beit Zera
Gérard Guégan, Qui dira la souffrance d’Aragon
Rachel Kushner, Les lance-flammes

Aux Éditions de la Table Ronde :
Gaëlle Heureux, Un destin miniature
Angela Huth, Mentir n’est pas trahir
Larry Tremblay, L’orangeraie
Michel Bernard, Les forêts de Ravel
Tarjey Vesaas, Le vent du Nord
Gabriel Matzneff, La lettre au capitaine Brunner

Éditions Le Tripode :
Juan Jose Saer, Glose
Rémi David, Lava
Yak Rivais, Les Aventures du général Francoquin au pays des frères Cyclopus

Aux Editions Viviane Hamy :
Cécile Coulon, Le coeur du pélican
Dominique Sylvain, L’archange du chaos

Chez Zulma :
Ambaï, De haute lutte
Abdourahman A. Waberi, La divine chanson
Andri Snær Magnason, Lovestar

Le best-seller de la rentrée littéraire – Olivier Larizza

larizzaTitre : Le best-seller de la rentrée littéraire
Auteur : Olivier Larizza
Éditeur : Andersen editions
Nombre de pages : 228
Date de parution : septembre 2014

Auteur (source Éditeur):
Né en Lorraine, Olivier Larizza vit en Martinique et à Strasbourg. Là, il possède un manoir du XIXe siècle sur la tour duquel nichent des cigognes. Avec le temps et les quignons de pain qu’il leur distribue, elles sont devenues ses plus ferventes admiratrices. Elles portent des lunettes roses et des sacs en croco, et adorent caqueter littérature…

Présentation de l’éditeur :
Quel est l’hurluberlu qui a inventé la rentrée littéraire ? Si l’argent ne fait pas le bonheur, pourquoi les éditeurs n’en donnent-ils pas plus ? Comment un auteur traversant une période de vaches maigres peut-il faire un bœuf en librairie ? Et le grand Shakespeare, il chaussait du combien ?
Ces questions fondamentales tenaillent Octave Carezza, écrivain de 37 ans qui rêve d’écrire un best-seller et de trouver l’amour. Il lui arrive moult aventures rocambolesques avec ses lectrices, ses éditeurs, ses confrères croisés dans les salons du livre, cette drôle de dame qui s’appelle Inspiration ou encore l’e-book, invention fabuleuse qui va révolutionner nos vies avant de nous pousser à faire la révolution…
Avec un sens de l’humour irrésistible, Olivier Larizza brosse une satire épatante de nos mœurs littéraires.

Mon avis :
En dix chapitres Olivier Larizza fait le tour du monde littéraire avec une bonne dose d’humour et une habileté à jouer avec les mots et les expressions.
Octave Carezza, écrivain, a abandonné son métier de Professeur de Lettres. Souvent confronté à l’angoisse de la page blanche (3), les finances sont au plus bas. Et comment séduire les femmes (1) sans portefeuille bien rempli, il suffit de profiter de son statut d’écrivain et de s’inscrire dans une agence de rencontres pour écrivains désargentés. On le verra, ce n’est pas si facile. Après son flop littéraire pour L’amour est dans le prêt, Octave doit trouver des travaux alimentaires (2), pourquoi pas rédiger la biographie ( « c’est la clé: les gens adorent lire la vie des autres, ça les dépayse. ») de Monsieur Plateau pour un restaurant. Enfin la parution d’un nouveau roman nous vaudra une superbe critique des éditeurs (4), bien plus aisés que ces pauvres écrivains.
Si écrire un roman est déjà une aventure, aller le vendre sur les nombreux salons du livre (5), surtout un vendredi, jour des scolaires et des écrivains moins renommés.
Que dire des critiques littéraires (6)? Le mieux est encore d’écouter cette interview de Bernard Pinot-Noir par Paris-Fête. Il n’a jamais eu autant de succès que lorsqu’il a utilisé des nègres pour écrire ses romans. Son émission C cédille nous rappellera bien des souvenirs et surtout celui du passage de Bukowski sur le plateau.
Mon chapitre préféré est sans nul doute celui sur les liseuses (7). Nous tombons de « Kindle en Kobo« . Moi qui aime aussi palper les livres, j’ai beaucoup souri en écoutant Octave déconseiller l’achat d’une liseuse à une dame peu littéraire. Entendre Octave parler comme Marx ou BHL est un réel régal.
Ah oui, la vie n’est pas facile pour les auteurs, surtout quand ils ne sont pas parisiens. C’est une profession à fort taux de suicide (8). Angelo Grisé, son voisin en est la preuve vivante.
 » Un chercheur a diagnostiqué dans mon roman plusieurs catachrèses, deux épiphores et même un boustrophédon. »
Il y a de quoi vous déprimer. Si vous voulez jouer avec les figures rhétoriques, je vous conseille ce chapitre. Avec des oxymores qui finissent en pléonasmes ( occis mort), Olivier Larizza excelle à jouer avec les mots et les expressions.
Espérons que l’auteur trouve ainsi beaucoup de fans (9), surtout des lectrices bien mignonnes.
Voilà, n’en déplaise à l’éditeur, j’ai lu ce roman de bout en bout. Et même, ce dernier chapitre sur les fleurs du mail (10) qui nous fait sourire avec le langage des jeunes.

Ce livre est un clin d’œil en pleine rentrée littéraire. Olivia Larizza m’a fait sourire grâce à ce regard caustique qui épingle quelques grands noms du milieu, mais surtout pour cette habileté à jouer en permanence avec les mots et les expressions.

Une lecture plaisante.

rentrée nouveaux auteurs