Bâtard – Max de Radiguès

Titre : Bâtard
Auteur : Max de Radiguès
Editeur : Casterman
Nombre de pages : 192
Date de parution : 7 juin 2017

Ce petit album de Max de Radiguès faisait partie de la sélection 2018 Fauve Polar SNCF d’Angoulême et je le découvre aujourd’hui grâce à l’équipe du Prix SNCF du Polar.

De facture assez classique dans les dessins en noir et blanc, le papier et l’agencement, cette bande dessinée a su très rapidement capter mon attention.

 

May et son fils Eugène sont en cavale après de spectaculaires braquages dans toute la ville. En se rendant chez son ami Hank, ils tombent dans un piège. Commence alors une cavale sanglante où May s’illustre par son sang-froid et sa violence. Le jeune garçon apprend vite.

«  Je suppose que quand tu grandis là-dedans, t’es plutôt bien préparé à ce genre de situation. »

May doit comprendre pourquoi on essaie de la tuer. Elle confie Eugène à Augustus, un ancien cadre de la finance désabusé rencontré sur la route et part régler ses comptes.

J’ai beaucoup aimé cette histoire, qui est certes édulcorée pour les besoins du genre, pour son rythme, son suspense et surtout sa tendresse. Eugène est un petit garçon très attachant et très attaché à sa maman. 

Un petit coup de coeur pour cette histoire 

Challenge  » Polars du monde » : Bilan

polars

En mars 2013, je me suis inscrite au Challenge  Polars du Monde, créé par Vermicélia (Le parloir littéraire)

Le principe  était de  lire le plus grand nombre de polars écrits par des auteurs venant du monde entier ou dont l’action se situe dans différents pays du monde avant le 3 mars 2014

Je m’étais positionnée sur le grade Lieutenant, soit de 5 à 10 romans.

Je suis fière (parce que ce n’est pas si souvent) de dire que mon challenge est réussi.

9 lectures qui m’ont fait voyager aux États-Unis (Tabloïd City, Agent 6, J’ai voulu oublier ce jour) , en Laponie ( Le dernier lapon), en Afghanistan et en Russie ( Agent 6), en Belgique et Allemagne (Back up) et Royaume Uni ( Back up et La cave à charbon), dans le Sud-Ouest de la France ( Le cercle), en Espagne ( Ce qui n’est pas écrit) et en Inde (L’inconnue du Bangalore)

avec des écrivains français ( Bernard Minier et Olivier Truc), américains ( Pete Hamill, Laura Lippman), anglais ( Ruth Rendell, Tom Rob Smith), belge (Paul Colize), espagnol ( Rafaël Reig) et indien ( Anita Nair).

Un tour du monde réduit mais qui touche tout de même trois continents et dix pays.

Merci à Vermicélia (Le parloir littéraire) pour ce challenge.

Mon suivi :

1 – Le cercle de Bernard Minier

2 – Tabloid city de Pete Hamill

3 – Agent 6 de Tom Rob Smith

4 – Le dernier lapon d‘Olivier Truc

5 – Back up de Paul Colize

6 – L’inconnue de Bangalore d’Anita Nair

7 – La cave à charbon de Ruth Rendell

8 – J’ai voulu oublier ce jour de Laura Lippman

9 – Ce qui n’est pas écrit de Rafaël Reig