Rosinka goutte de rosée

Titre 1 : Conte de la grande ourse et de la petite ourses
Titre 2 : Rosinka goutte de rosée
Auteur : Kina Kudreva
Illustrateur : Violaine Costa
Éditeur : Elitchka
Nombre de pages : 64
Date de parution : 15 décembre 2017

Une auteure bulgare et une illustratrice corse s’associent pour offrir aux jeunes enfants (à partir de  4 ans) deux contes poétiques illustrant ici  la carte du ciel et le cycle de l’eau.

La conception est originale. D’un côté,  vous entrez dans le monde de Rosinka goutte de rosée. Vous retournez le livre et vous commencez Conte de la grande ourse et de la petite ourses.

   

Rosinka est une perle de rosée qui habite dans les pétales d’une renoncule. Chaque matin, elle attend le rayon de soleil, son compagnon de jeu. Chaque soir, elle retourne se blottir dans les pétales bienveillantes de la renoncule. Jusqu’au jour où elle souhaite découvrir le ciel avec son ami. Commence alors, sous des aspects métaphoriques prompts à faire rêver l’enfant ce qu’on appelle plus scientifiquement le cycle de l’eau. Et comme l’enfant prêt à toutes les découvertes, la perle de rosée appréciera de retrouver la chaleur de sa maison.

Ouvrir les yeux sur la nature et sur le ciel est aussi au coeur de la seconde histoire, avec toujours le monde de l’enfance et la douceur de la poésie. 

Maman Ourse et son ourson n’en peuvent plus de la solitude du ciel. Pour aller sur la terre, ils construisent une grande et une petite voiture en capturant pour chacune sept étoiles. 

Ainsi explique-t-on ce convoi d’étoiles accroché à l’étoile polaire, le Grand Chariot et le Petit Chariot que l’on repère dans le ciel à partir de la plus brillante des étoiles.

Aborder les mystères de la nature à partir de contes tendres et humains est une excellente approche pour les jeunes enfants curieux. Les dessins sont parfaitement adaptés à la tranche d’âge avec des formes et couleurs simples, tendres, rassurantes. La calligraphie est aussi simple et efficace, dynamisée par le format plus grand, plus rond et gras des premiers mots.

Les Éditions Elitchka, situées en Alsace, souhaitent promouvoir la littérature jeunesse bulgare. Illustrés par des artistes français, les contes populaires ou contes d’auteurs bulgares évoquent entre autres les thèmes de la liberté, du droit de désobéir, de l’imagination, du voyage initiatique.

« Elitchka » veut dire « le petit sapin » en bulgare. L’arbre toujours vert symbolise le regard étonné de l’enfant émerveillé par le monde. C’est avec cet émerveillement que cette maison d’édition souhaite faire grandir les enfants.

Une belle mission qui se trouve ici accomplie de la plus belle des manières.

J’ai lu cet album dans le cadre du dernier Masse Critique Jeunesse de Babelio.

 

Publicités