Du nouveau dans ma bibliothèque (11)

Partagés par Le duel de Joseph Conrad, sont arrivés cette semaine dans ma bibliothèque un roman américain et un roman français:

Les marches de l’Amérique de Lance Weller.  Quel plaisir de retrouver cet auteur qui m’avait procuré un bon moment de lecture avec Wilderness.

Une femme sans écriture de Saber Mansouri qui sera, je l’espère une belle découverte d’auteur.

Bonne semaine et bonnes lectures

Du nouveau dans ma bibliothèque(10)

Petite semaine avec une seule entrée.

Lors de la rentrée littéraire 2015, je me suis laissée influencée par les bonnes critiques littéraires en choisissant le premier roman de Aram Kebabdjian, Les désoeuvrés. Je n’ai pas pu entrer dans ce roman malgré le style et l’imagination de l’auteur. Je ne tenais pas à rester sur cet échec.  Voilà pourquoi j’ai choisi ce second titre, un livre un peu moins volumineux.

Bonnes lectures et bonne semaine.

Du nouveau dans ma bibliothèque ( 9)

img_1924

Semaine Littérature étrangère avec :

Car si l’on nous sépare de Lisa Stromme, une auteure anglaise qui vit en Norvège. J’ai craqué pour ce titre qui allie Peinture et Ecriture et dont le scénario rappelle La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier.

L’herbe maudite de Anne Enright, une auteure irlandaise qui a reçu le Man Booker Prize en 2007.

Valet de pique de Joyce Carol Oates que l’on ne présente plus.

Douleur de l’israelienne Zeruya Shalev que j’avais très envie de découvrir.

Bonne semaine et bonnes lectures.

Du nouveau dans ma bibliothèque (8)

img_1906

 

Rouge, vert, noir, gris, ma bibliothèque s’enrichit de couleurs cette semaine.

Avec, tout d’abord, les deux petits nouveaux de la collection Petit Quai Voltaire. Le plaisir de retrouver l’irlandaise Molly Keane avec La revenante et de découvrir l’anglaise Andréa Levy avec Hortense et Quennie.

Je lis peu de romans noirs mais j’etais curieuse de découvrir l’univers de la canadienne Louise Penny. Ce sera chose faite avec Une illusion d’optique

Et enfin, un concours organisé par Pocket et la revue Muze avait attiré mon attention sur un roman de Murielle Magellan. J’ai eu la chance de gagner Les indociles.

Bonne semaine et bonnes lectures.

 

Du nouveau dans ma bibliothèque (7)

img_1866

Je fais un peu de place sur les rayonnages pour ces cinq petits nouveaux.

Le magicien sur la passerelle de Wu Ming-yi, un auteur parfois qualifié de  » Murakami taïwanais »

Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette. Sera-t-il à l hauteur de Il reste la poussière ?

La vie rêvée de Virgina Fly de Angela Huth. Retour à la littérature anglaise

La peau, l’écorce de Alexandre Civico parce que je me suis laissée influencer par une recommandation de Carole Zalberg. Si elle aime, c’est que cela lui ressemble, non?

Les vérités provisoires de Arnud Dudek, un des auteurs de chez Alma qui viennent régulièrement se glisser dans mon programme pour mon plus grand bonheur.

Bonne semaine et bonnes lectures.

Du nouveau dans ma bibliothèque (6)

img_1828

Encore une semaine bien chargée! Ma PAL dépasse ainsi les 200, rendant toujours plus ambitieux mes challenges. Mais comment résister à de si belles promesses de lecture.

Personne n’a oublié de Stéphanie Exbrayat paru le 1er février aux Editions Terra Nova

Les furies de Lauren Groff, repéré sur les blogs et la presse littéraire.

Hope de Loulou Robert parce que j’avais beaucoup aimé Bianca

Les attentifs de Marc Mauguin qui allie littérature et tableaux d’Edward Hopper

Le monde des hommes de Pramoedya Ananta Toer, auteur indonésien. Ce livre est le premier des quatre tomes du Buru Quartet, longue histoire de Pram depuis sa prison.

Sous les lunes de Jupiter de Anuradha Roy, auteure indienne

Révoltée de Evguenia Iaroslavskaïa-Markon, autre récit d’emprisonnement.

Bonne semaine et bonnes lectures.

Du nouveau dans ma bibliothèque (5)

img_1809

Voici une fin de mois difficile pour mes étagères, sept romans se sont installés auprès de la grande famille des livres.

Les voici dans le détail:

Je dansais de Carole Zalberg. Celui-ci ne sera pas resté longtemps dans la zone des livres à lire. Que j’aime l’écriture de cette auteure! Et pourtant, le sujet n’est pas facile. On en reparle bientôt.

Romain Gary s’en va en guerre de Laurent Seksik. C’est un avis sur un blog ( je ne sais plus lequel) qui m’a donné envie de le lire.

Attachement féroce de Vivian Gornick, une lecture conseillée d’un auteur americain que je ne connaissais pas. Ce livre publié en 1987 voit ici sa première parution en France.

Je m’appelle Nathan Lucius, second roman de Mark Winkler, auteur sud-africain sur le thème délicat de l’euthanasie.

Dans la forêt de Jean Hegland, j’ai succombé suite à tous les bons avis de la blogosphère.

Article 353 du code pénal de Tanguy Viel, le roman incontournable de cette rentrée? En tout cas, c’est celui que j’ai choisi lors de la dernière operation Masse Critique de Babelio.

Les mille talents d’Euridice Gusmao de Martha Batalha sera sûrement l’instant detente de mon programme de lecture.

Il peut faire froid, j’ai de quoi m’occuper au coin du feu.

Bonne semaine et bonnes lectures.