Du nouveau dans ma bibliothèque (28/18)

16 août, premières sorties en librairie des livres de la rentrée Littéraire. Voici quelques unes de mes réceptions de l’été.

Deux titres chez Calman-Levy:
– tout d’abord, je retrouve Emilie de Turckheim pour le journal de vie commune avec un réfugié afghan que sa famille a hébergé dans son appartement parisien.
– un roman de Jean-Daniel Baltassat lu dans le cadre du Jury pour Le grand Prix du roman Fnac 2018.

Deux titres chez Seuil avec, pour moi, la découverte de deux auteurs., Patrice Pluyette et Fanny Taillandier.

Un auteur incontournable, Metin Arditi.

Et enfin, le dernier livre de Franck Balandier sur Apollinaire

Bonne semaine et Bonnes lectures.

Du nouveau dans ma bibliothèque (26/18)


Grâce à la sélection d’une photo illustrant la danse dans la ville, j’ai gagné le casting sauvage de Zulma. Et ainsi, la possibilité de choisir cinq livres dans le catalogue.

J’en ai reçu quatre, le cinquième ( le dernier tome du Buru Quartet) pas encore paru arrivera en septembre. Le choix fut difficile. J’ai choisi de voyager dans plusieurs pays et de découvrir de nouveaux auteurs. Et un ancien roman de Marcus Malte, histoire de patienter en attendant une nouvelle parution.

  

 

    

Et enfin, j’ai craqué pour le dernier roman de Celine Lapertot. Une auteure que j’avais envie de découvrir.

 

Bonne semaine et bonnes lectures.

Du nouveau dans ma bibliothèque ( 23/18)

Déjà concentrée sur la prochaine rentrée littéraire, j’ai peu de nouveautés à vous présenter en ce moment.

Pas d’article la semaine dernière mais deux livres cette semaine.

Tout d’abord, un très beau livre poster, Vues d’Edo.

Puis une réédition d’un roman de André Couvreur. Un roman d’anticipation datant de 1922 qui préfigure une réalité d’aujourd’hui.

Bonne semaine et bonnes lectures

Du nouveau dans ma bibliothèque (22/18)



Cinq petits nouveaux s’installent sur mes étagères.

Tout d’abord un livre pour enfants reçu dans la cadre de la dernière masse critique Babelio (j’en profite pour vous signaler une Masse critique spéciale non fiction mercredi 7 juin).

Un album qui se lit dans les deux sens avec deux histoires, Conte de la grande et de la petite ourse et Rosinka goutte de rosée.

Nouveau roman chez Denoël, Petite femme de Anna Giurickovic Daton raconte l’histoire d’une Lolita moderne mais surtout les raisons de ce jeu dangereux de la séduction.

Paris regorge de mystères et de lieux insolites. Pour découvrir quelques curiosités, voici un livre qui vous ouvre les portes de quelques riches ballades.

Et pour terminer, voici deux documents publiés récemment chez l’Iconoclaste.

Cinquantenaire de Mai 68, une occasion de revenir sur une des grandes crises sociales du XXe siècle.

 

Et de quoi poursuivre mon récent voyage en Chine,

Bonne semaine et bonnes lectures.