Du nouveau dans ma bibliothèque (40/18)

Histoires de mers, de femmes et de famille pour mes futures lectures avec ces trois réceptions de la semaine.

Commençons par les femmes, avec une réflexion sur la place des femmes d’Antigone à la femme d’à côté. Il s’agit d’une nouvelle parution d’un essai d’ Anne Dufourmantelle paru initialement en 2007.

J’avais aimé les histoires d‘Hubert Delahaye dans Lettres d’Ogura. Je suis ravie de le retrouver avec ces Histoires de mers.

Et enfin,un roman brésilien très bien noté dans le dernier magazine Lire. Ce sera pour moi la découverte de l’univers de Martha Bathala.

Bonne semaine et bonnes lectures.

 

Du nouveau dans ma bibliothèque (39/18)

 

Variété des genres cette semaine pour partir Au loin jusqu’en Inde.

Tout d’aborde, je complète ma collection de romans cultes transposés en bande dessinée avec l’incontournable livre de Harper Lee, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur.

Continuons avec d’autres genres que le roman, un recueil de nouvelles , testament spirituel d’un écrivain aventurier, Henry de Monfreid.

 

Myriam a eu la gentillesse de me prêter Au loin de Herman Diaz.

 

Enfin, dans la collection Lettres indiennes d’Actes Sud, je vais découvrir un auteur, Altaf Tyrewala avec son dernier livre, Le ministère des sentiments   et son premier roman paru simultanément chez Babel.


 

Bonne semaine et bonnes lectures.

Du nouveau dans ma bibliothèque (38/18)

Aucune raison de se plaindre cette semaine non plus.
Je continue avec les romans graphiques et ce titre de Thierry Murat, Animabilis. Un roman gothique très poétique.

Contente de retrouver Jeffrey Eugenides avec un recueil de nouvelles sur la gent masculine.

Et de repartir pour La Havane avec Zoé Valdès.

Bonne semaine et bonnes lectures.

Du nouveau dans ma bibliothèque (37/18)

Trois visages viennent enrichir ma bibliothèque cette semaine.

Je résiste difficilement à la tentation de lire Laurent Gaudé. Evidemment, quand on court acheter un livre, on revient rarement avec un seul ouvrage. Un post d’Actes Sud sur Facebook avait attiré mon attention sur Eroïca. J’avais eu un coup de coeur pour L’invention des corps. Alors retrouver Pierre Ducrozet avec ce roman inspiré de la vie de JeanMichel Basquiat, difficile de résister.

      

Cette semaine, je retrouve aussi Gilles Paris avec des nouvelles sur l’enfance dont il parle si bien.

 

Bonne semaine et bonnes lectures.

Du nouveau dans ma bibliothèque (36/18)

J’aime beaucoup la frimousse espiègle sur le premier livre que je vous présente et  qui  rejoint ma pile de lecture cette semaine sur proposition de son auteure, Raphaëlle Lacroix. Parfois je craque sur la présentation qu’un auteur peut faire de son premier roman et je lui fais une petite place dans ma vie bien remplie de lectrice. J’espère qu’Agnès, la jeune factrice, héroïne de ce roman ne me décevra pas.

Fred Rister, DJ et producteur de musique veut Faire danser les gens. Voici une bien belle ambition sous l’histoire d’un homme et de la culture pop.

Et enfin, un roman qui faisait partie de mes souhaits de lecture, Voyou de Itamar Orlev, une histoire de filiation, de tentative de réconciliation entre un père et un fils qui n’ont jamais pu s’aimer.

Je vous présente aussi, même si il ne s’agit pas de littérature deux livres reçus en cadeau le week-end dernier.

Carnets de tricot de Charlotte Sometime est à la fois un livre de tricot et de voyage. Autour de quatre destinations – Espagne, Norvège, Népal et Islande, l’auteur, accompagnée d’une bande son appropriée, présente ses escapades et ses créations.

Tricot it yourself de Marion Gruber est un livre de modèles en laine XXL pour pulls, accessoires, coussins et couvertures. De quoi se tenir chaud cet hiver.

Bonne semaine et bonnes lectures

 

 

Du nouveau dans ma bibliothèque (36/18)

</p

Sous ce beau week-end ensoleillé, mes étagères continuent à se remplir de belles feuilles d’automne.

Tout d’abord, l’évènement du mois d’octobre avec le retour d’ Haruki  Murakami pour un roman en deux tomes dans la lignée de 1Q84.

    

Je continue avec les éditions Belfond et la réception du livre que j’avais choisi lors de l’opération Masse critique spéciale Rentrée Littéraire.

Ma lecture Denoël du mois me laisse découvrir un auteur danois.

Et enfin un superbe roman graphique, je les aime de plus en plus, Eldorado.

 

Bonne semaine et bonnes lectures.