Philosophix – Etienne Garcin & A. Dan

Titre : Philosophix

Auteur : Etienne Garcin

Illustrateur : A. Dan

Editeur : Les arènes BD

Nombre de pages : 152

Date de parution : 25 mars 2021

Nul philosophe ne répond mieux à mon projet original de réfléchir en bande dessinée : Nietzsche pense en histoires, en images, en corps fini notre nature infinie.

A quelles conditions une action est-elle libre? Peut-on être immoral sans le savoir? Comment puis-je savoir qui je suis?

Chacun se rappelle ces sujets de philosophie qui ont mis en ébullition nos méninges d’élèves de terminale. Au travers d’un discours plutôt ésotérique pour une majorité d’élèves, bon nombre de professeurs de philosophie tentent d’associer à chaque thème une image et une quantité de philosophes ayant disserté sur cette notion au fil des siècles.

Si je me souviens sans difficulté de l’allégorie de la caverne, du roseau pensant ou de l’histoire du garçon de café, Etienne Garcin, professeur de philosophie met en images avec A. Dan sept autres concepts philosophiques qui avaient moins marqué ma conscience lycéenne.

En choisissant cette bande dessinée, je m’attendais à une vulgarisation de la philosophie capable d’expliquer certains concepts aux plus jeunes. Mais il est difficile de simplifier la philosophie.

Par contre, j’aurais aimé avoir ce support en terminale. D’une part, parce qu’il est très bien organisé. Chacun des dix concepts est introduit par une tête de chapitre illustrée qui liste quelques sujets philosophiques liés au thème abordé. Ensuite un bref paragraphe plante le décor se terminant par des mots clés sous hashtags. Il est donc très facile de relier un concept à un thème philosophique.

Ensuite, nous suivons sur quelques planches, l’avatar de notre professeur de philosophie qui aime se déguiser suivant le lieu et l’époque. Avec lui, nous suivons le philosophe qui a introduit le concept nous aidant ainsi à comprendre sa thèse mais le professeur nous guide ensuite vers d’autres philosophes. Un concept, quelques références, deux ou trois philosophes, voilà qui m’aurait bien aidée pour mes dissertations.

Je conseille cet ouvrage aux élèves de terminale. Quel plaisir de suivre un professeur qui raconte des histoires, réfléchit en images, laissant ainsi des empreintes plus fortes en nos mémoires. Les illustrations de A. Dan sont précises, concrètes, marquantes.

La philosophie nous fait réfléchir et la dernière phrase du dernier chapitre ne manquera pas de titiller nos esprits en cette période où la pensée écologique est essentielle.

On croit disposer du monde…et c’est le monde qui dispose de nous.

7 réflexions sur “Philosophix – Etienne Garcin & A. Dan

  1. oh, elle est pour moi celle-ci je ne suis plus en terminale depuis belle lurette mais toujours aussi peu férue de philosophie… j’ai bien tenté la philo pour les nuls mais il attend toujours
    j’avais aimé à l’époque « Le monde de Sophie » de Gardiner pour les textes des philosophes pas pour l’histoire en elle-même qui est insipide…
    la prof de terminale nous avait dit dès le départ qu’enseigner la philo en bac scientifique c’était voué à l’échec… Et ça m’a traumatisée…

    • Ben mince alors! Ce sont les cours avec une classe de scientifiques dont j’ai le meilleur souvenir; il est vrai que c’était en 1997!! et c’était un lycée de jeunes filles; ma « tutrice » m’a reproché mon enthousiasme ! J’étais kantienne, elle était bergsonienne. J’ai beaucoup apprécié Le Monde de Sophie et l’ai souvent conseillé aux jeunes anxieux de faire de la philo à la rentrée…si la BD me tombe sous la main, j’y jetterai un oeil mais a priori pas trop tentée; après le bac, j’ai fait une licence de philo puis deux tentatives d’agrégation et réussi le CAPES et épousé un prof de philo, fils de prof à la Sorbonne; J’ai pris mes distances pour plusieurs raisons notamment nommée en ENI pour instituteurs en reconversion vers l’enfance inadaptée, j’avais d’autres chats à fouetter: psycho-socio-pédagogie…

      • Le raisonnement scientifique aide beaucoup en philo, je trouve. Par contre, vu ton niveau, une telle BD ne t’apporterait pas grand chose. Mais effectivement si elle te semble correcte, tu peux la conseiller

      • Je vais y jeter un oeil, on ne sait jamais que conseiller à des jeunes abordant la philo (pour leur donner envie et surtout ne pas les dégoûter)

    • Le monde de Sophie est le livre qui m’a poussée vers la lecture. Sur la route de Jostein, c’est Jostein Gaarder 😉 Bac scientifique pour moi aussi, la philo m’a beaucoup aidée à améliorer mes notes de dissertation de français lors des études supérieures. Par contre, la philo pure et dure est toujours assez complexe pour moi. J’ai aimé revoir certaines notions avec mes filles lors de leur année de terminale et un tel livre les aurait bien aidées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.