Bilan livresque 2019

C’est sous la bannière de mon meilleur livre de l’année que je commence mon bilan livresque de l’année 2019.

Je finis cette année avec la sensation que les belles heures du blog littéraire se terminent ( au profit des chaînes YouTube ?).

Peut-être est-ce dû à mon éloignement progressif de Facebook, à ma trêve de participation aux jurys littéraires mais je sens un délitement du réseau collaboratif autour du livre. 2019 marque la fin de Dialogues croisés ( groupe d’échanges de la Librairie Dialogues) et du groupe de lecteurs Denoël. Les commentaires de blog ( en décroissance constante depuis 2013), Instagram ( qui prend de l’ampleur) et Twitter deviennent les meilleurs réseaux d’échange. Mais il manque cette sensation de communauté que donnait certains groupes comme Libfly.

Je ne suis pas pessimiste. Je n’ai aucune envie d’abandonner ce blog qui reste la prolongation nécessaire de ma passion pour la lecture. Mon univers bien défini me permet aujourd’hui des échanges  chaleureux et enrichissants avec bon nombre de lecteurs, d’attachés de presse et certains auteurs. Beaucoup me sont fidèles depuis de nombreuses années et chaque année je tisse de nouveaux liens.

Mon blog enregistre un peu plus de 123 000 vues en 2019 ( 12 000 de moins qu’en 2018). Mais davantage de « J’aime »! Vous aimez surtout les articles concernant l’annonce de nouveautés littéraires. Parmi les chroniques de livres, les meilleurs scores de vue sont pour :

Les sept mariages d‘Edgar et de Ludmila de Jean-Christophe Rufin

Les reins et le coeur de Nathalie Rheims

Les petits de Décembre de Kaouther Adimi

Que faites-vous de vos morts? de Sophie Calle

Je continue à écrire quelques articles, chroniques littéraires et un article mensuel sur les romans à paraître sur Unidivers. J’aimerais en faire davantage mais cela demande beaucoup de temps.

Le temps, le noeud du problème est bien là. A un moment donné, il faut choisir si l’on consacre le peu de temps de loisirs à lire ou à suivre les réseaux sociaux et sites littéraires. Face aux Piles A Lire en constante augmentation, il faut restreindre son temps d’écran ce qui est d’ailleurs essentiel pour la santé. Dans l’activité hautement phagocytante de blogueur, lire est tout de même la base de notre passion.

Cette PAL, parlons-en. Bien évidemment elle est en hausse, mais une hausse maîtrisée ( 293 livres fin 2019 contre 274 fin 2018). En 2019, j’ai fait l’acquisition de 165 livres ( 197 en 2018). Et j’en ai lu 147, soit deux de plus qu’en 2018.

Les challenges et les lectures communes restent des moteurs efficaces pour choisir mes lectures. En 2019, je suis parvenue à finir quatre lignes ( mon record absolu) sur le challenge Petit Bac. Grâce au challenge Objectif PAL, j’ai sorti 12 livres parmi les plus anciens de ma bibliothèque.

Dresser un bilan est aussi l’occasion de proférer de bonnes résolutions pour l’année à venir. J’aimerais recréer du lien, peut-être en rejoignant davantage de challenges ou de jurys littéraires. Sans perdre de vue, ce besoin de ne pas m’égarer sur des lectures qui ne me correspondent pas.

Je finis par des remerciements à vous tous qui me lisez, aux maisons d’édition qui me font confiance. Sans vous, lire manquerait de partage et d’amitié.

 

 

30 réflexions sur “Bilan livresque 2019

  1. Merci pour ce billet tout en réflexions que je me posent également sur le temps passé derrière l’écran ….. J’ai très envie de retrouver le simple plaisir de lire, pour moi, égoïstement, mais très vite l’envie de partager, d’échanger revient et je danse d’un pied sur l’autre….. 🙂

  2. C’est vrai qu’Instagram a pris le pas sur les échanges de blog à blog ce qui est dommage… Instahram remplace même les blogs pour certains. Et ce n’est pas évident de jongler entre les écrans, les commentaires et la lecture. En tpus cas c’est un très beau bilan 147 livres! Au plaisir de te lire encore en 2020, je te souhaite de très belles lectures!

  3. Ah pour les commentaires, j’ai ma petite idée à ce sujet : il y a de plus en plus d’espaces où échanger et donc on n’a pas le temps de discuter partout ; ajoutons à cela que nous sommes surtout dans une société de consommation (rien de mal en soi, ne consommons-nous pas des tonnes de livres?) et non d’échanges… Mais bon, je suis optimiste 😉
    Bonne année et bonne continuation !

  4. Malgré des pressions, je n’ai jamais eu de blog sauf sur Libfly (qui me manque toujours); je lis le tien et celui de Zazy, sinon, je me contente de Babelio et parfois de lecteurs.com; je résiste à Facebook , instagram et autres car je trouve que l’écran est trop chronophage par rapport à mon désir de lire et d’échanger. J’appartiens encore à quelques groupes de lecture et à des comités liés à des prix, notamment Audiolib et Lire dans le Noir: les livres audio sont aussi très chronophages mais on peut les écouter dans beaucoup de situations…
    Courage pour continuer, cela me convient très bien!
    Annie-France

    • Merci de ta fidélité! J’aimais beaucoup l’ambiance très familiale de Libfly . Les groupes de lecture sont de bons canaux d’échange. Groupe physique, cela prend aussi du temps et je n’y suis pas très à l’aise.

  5. Bonne année de bonnes et belles lectures. Je crois que c’est important de conserver des espaces d’échanges, de critiques, de conseils comme ce blog qui s’intéresse à d’autres livres que ceux dont parle la presse ou que les éditeurs mettent en tête de gondole. Bonne continuation, moi, je continue à vous suivre sur le blog et sur tweeter

  6. Je suis toute nouvelle sur la blogosphère, arrivée depuis Instagram où je publiais des petits billets depuis plus de trois ans et où je te suivais déjà d’ailleurs ;-). Je reste sur Instagram mais j’avais besoin de prendre un peu le large et envie de découvrir autre chose, d’où mon blog sur lequel je me sens pour l’instant très bien. Je n’ai donc absolument pas ton recul et tes interrogations mais j’espère pouvoir te lire encore longtemps ici! Meilleurs voeux pour 2020.

    • L’important est effectivement de le faire pour soi en priorité. Mais difficile de ne pas tomber dans le piège quand on voit que cela peut aussi intéresser d’autres lecteurs. De toute façon, pour soi et pour les autres, il ne faut pas le cacher, un blog qui fonctionne est excessivement gratifiant. Alors, prends ce plaisir sans trop te poser de questions

  7. C’est vrai que c’est bien différent sur les blogs… mais bon, j’aime bien venir faire un tour dans la petite communauté de temps en temps. Comme tu dis, le temps est le noeud du problème!

  8. Coucou

    Je constate à peu près la même chose pour le blog. Maintenant  » il faut être  » sur instagram ou sur youtube !Mais surtout il faut lire  » tendance » c’est à dire être toujours dans la nouveauté, quitte à lire la même chose que tout le monde. C’est d’ailleurs ce que je fuis de plus en plus.
    Ma PAL étant du même gabarit que la tienne, cette année, plus que les précédentes, j’abandonne le phénomène rentrée (sauf quelques uns, choisis et triés en fonction des retours et surtout des sujets) et surtout les livres dont on nous rabat déjà les oreilles pour m’occuper de ma pile. Je vais donc encore plus me ringardiser, être de moins en moins visible et intéressante pour la blogosphère ; Mais je lis selon mes envies et mes projets.

  9. Je te rejoins complètement sur cette sensation de délitement des blogs (alors que le mien n’a que 4 ans…) j’y tiens beaucoup et je ne me retrouve pas spécialement sur IG (j’aime y traîner mais je préfère mille fois plus les blogs. J’en suis peu mais ceux que je suis ont une véritable « patte »)

    Je te souhaite une belle année.

  10. Bonsoir,
    J’ai lu votre billet peu après sa publication et j’y pense depuis en me disant que je prendrai le temps d’un commentaire. Je confirme l’importance pour moi , simple lectrice, l’importance des blogs au détriment des réseaux type Instagram. Le contenu et ce qu’on vient chercher et partager ne sont pas les mêmes. D’un âge qu’on ne qualifie plus de jeunes, il me semble que la profondeur transmise par le blog me correspond mieux, c’est davantage de vous que vous donnez donc simplement merci.

    • Merci pour votre commentaire. Personnellement je préfère aussi la richesse des blogs. Je ne suis pas non plus de la génération des youtubers, je reste profondément attachée à l’écrit. J’utilise Instagram pour la photo sans y mettre de long texte et Twitter pour l’instantanéité. Merci de me suivre si fidèlement

  11. Je fais de la résistance par rapport à Facebook, Instagram et autres et à Amazon. En revanche j’avais un blog via Libfly, depuis que ce site a disparu, je n’ai pas éprouvé le besoin d’en créer un: je mets mon avis pour chacune de mes lectures sur Babelio et un peu moins sur lecteurs.com; cela me suffit. Par ailleurs, c’est un peu faux de dire qu’on sort des sentiers battus puisque les rentrées de l’automne et de janvier sont largement commentées dans les blogs. Je n’en suis que deux: celui de Zazy et le tien (transfuges comme moi de Libfly?). Pour le reste, les groupes d’échanges auxquels j’appartiens me donnent suffisamment d’idées: ma PAL est très encombrée rien que depuis 2019! Les plus anciens risquent de ne pas être lus…
    Je suis aussi « audio-lectrice » et participe aux prix LDLN (adules et jeunesse) et Audiolib.
    Cela dit, continuez ces deux blogs qui sont très intéressants

  12. Ça donne à réfléchir.
    J’ai lancé mon blog il y a trois ans environ, histoire de parler de ce que j’aime et me motiver à trouver le temps de le faire. Résultat, assez peu d’articles mais dont je suis plutôt content. La plupart du temps ils font quelques vues et assez rarement des commentaires et l’intérêt, qui ne monte jamais bien haut, retombe assez vite après la publication. Si on rajoute à ça que j’ai peu de temps à y consacrer et que je fais des articles longs, ça a pour résultat mon blog actuellement.
    Peut-être que publier plus m’aiderait, mais il faut du temps et avoir de quoi raconter quelque chose dont j’ai vraiment envie de parler.
    J’ai tenté une vidéo booktube, ça m’a plus mais pareil, manque de temps, retours minces.
    Mes rares retours sur ce que je produis sont bons, donc j’aime penser que mon contenu ne pose pas de problèmes. Donc je vous lis et me dis que si en plus les blogs sont en perte de vitesse, même les plus visités, je devrais lâcher l’affaire. Comme dirait Thiéfaine, j’aime la forêt, le calme et le silence, mais je n’écris pas pour les biches et les sangliers.

    • Je suis allée faire un tour sur ton blog. J’aime beaucoup le ton. De l’humour et du naturel, ça ne peut que marcher. Tu as un univers très spécifique, il faut donc trouver ton public. Il faut persévérer. Pas pour faire de l’audience, ce n’est guère motivant mais pour créer du lien. Quel plaisir de trouver des commentaires comme les tiens. Ma plus belle récompense est là : échanger avec une vingtaine de lecteurs qui me sont très fidèles et de temps en temps trouver un commentaire inattendu d’un lecteur ou d’un auteur qui franchit le seuil de mon blog et ose un commentaire. Merci et continue ton blog à ton rythme

      • Merci pour les encouragements. La vingtaine de lecteurs fidèles ça m’irait très bien, ou la dizaine, quitte à ce qu’il n »y ait personne d’autre à part eux. J’ai fait partie d’un forum il y a longtemps, on était dix au plus fort et pas plus de trois en moyenne, et ça le faisait. Puis on est partis et on avait pas de contacts en dehors du forum. Il y avait skyblog avant avec une communauté curieuse et bien impliquée. J’en suis parti parce que ça ne me correspondait plus (et changements dans la vie personnelle aussi), et en voulant reprendre contact il n’y avait presque plus personne d’actif, une même n’en avait aucun souvenir (le concept de ville-fantôme appliqué à la blogosphère).
        En tous cas merci encore!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.