Millenium blues – Faïza Guène

Titre : Millenium Blues
Auteur : Faïza Guène
Editeur : Fayard
Nombre de pages : 234
Date de parution : 10 janvier 2018

Faïza Guène, c’est un style très personnel. Une langue orale, urbaine, dynamique, celle d’une génération, de sa génération qui a grandi avec la spontanéité du forfait Millénium, premier forfait téléphonique illimité.
«  Le monde a changé à partir du forfait Millénium. Désormais, on se parlerait sans limites. On pourrait se dire autre chose que l’essentiel. »
Mais ce style vivant, moderne laisse aussi sa place aux sentiments et à un regard pertinent sur la société. Si le blues prédomine car c’est aussi la caractéristique de cette génération, déboussolée par les changements rapides de la société, l’amitié, la volonté de s’en sortir sont des forces positives très présentes.

Avec ce récit non linéaire mais parfaitement suivi, Faïza Guène compose la toile des souvenirs personnels et collectifs de Zouzou sur une quinzaine d’années. De son enfance où elle vit le divorce de ses parents et sa rencontre avec Carmen qui restera sa meilleure amie à sa vie de maman auprès d’un mari instable et lunatique.

Le récit commence par un drame qui va traumatiser Carmen. Un évènement qui génère de la culpabilité mais initie une amitié indéfectible au milieu de la mort, de l’abandon puis plus tard de la naissance. Elles sont l’une pour l’autre une famille.
Zouzou vit avec le lecteur ses premières fois, ses espoirs, ses rencontres, ses peines, sa joie d’être mère et sa peine de voir partir sa fille le week-end. Elle rêve de Charles Ingalls et écoute Abba. Pour comprendre finalement que la seule chose à changer est le regard sur soi.
«  Les femmes ne devraient pas avoir le monopole de la culpabilité, c’est aux hommes d’être moins légers. »

Le monde s’est effondré avec les tours jumelles, la montée du front national a laissé un parfum de résignation, la joie du vivre ensemble se fige dans une victoire de coupe du monde, comment sortir de ce blues?
«  Ceux qui espèrent ont toujours une longueur d’avance. »

Un beau roman sur les solitudes modernes d’une génération qui a perdu l’espoir devant le fracas du monde mais qui peut retrouver l’élan vers l’énergie grâce aux valeurs de l’amitié et à l’esprit d’ouverture.

4 réflexions sur “Millenium blues – Faïza Guène

  1. Pingback: Vos billets tentateurs ; première moitié d’année 2018 – L'or rouge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.