(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire – Stéphanie Pelerin

PelerinTitre : ( Presque) jeune (presque) jolie ( de nouveau) célibataire
Auteur : Stéphanie Pelerin
Éditeur : Mazarine
Nombre de pages : 198
Date de parution : 20 juin 2016

 » Se retrouver sur le marché du célibat à la trentaine était une sale aventure. »
Stéphanie Pelerin en fait un récit vif, coquin et drôle.

Ivana, professeur de français dans un lycée parisien, la trentaine se fait larguer par Baptiste, son compagnon depuis huit ans. Elle avait quitté son Nice natal pour lui, ils avaient investi dans un appartement à Montrouge. Mais Baptiste fait ses valises, il a rencontré une autre fille.
Sa meilleure amie, Suzy, lui remonte le moral et la pousse à prendre confiance en elle. Elle a, certes, quelques kilos en trop, ce que lui reprochait souvent Baptiste mais elle est jolie, intelligente et pétillante.
Les charmants professeurs de sport ne s’y trompent pas et Ivana se laisse facilement séduire. Et ne s’arrête pas là puisqu’elle s’inscrit sur un site de rencontres et dans un club de sport.
Mais vouloir séduire à tout prix réserve parfois bien des surprises.

Si ce roman léger,  » qualifié pour filles » n’est pas vraiment mon univers de lecture, je reconnais des réflexions pertinentes toujours un peu ironiques sur le milieu de l’ enseignement que Stéphanie Pelerin connaît bien ou sur le mariage ( avec les couples de l’agent immobilier ou de Suzy), sur les sites de rencontres.
 » Les ministres de l’Éducation nationale se suivaient et semblaient n’avoir qu’une seule ambition : laisser leur nom à une réforme encore plus idiote que celle de leurs prédécesseurs.« 

Ivana a un petit quelque chose de Bridget Jones, un peu ronde, séduisante, sensible au charme des hommes faciles, rayonnante de simplicité et de naturel.

Dans ce premier roman, je reconnais la coquinerie, la joie de vivre, le dynamisme de la Stephie que nous connaissons par le biais de son blog.

bac

Publicités

9 réflexions sur “(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire – Stéphanie Pelerin

    • Si j’en ai lu un qui d’ailleurs invoque l’effet  » copinage » entre blogo-lecteurs. Comme je le dis dans ma chronique, ce n’est pas le genre de lecture que je recherche mais la construction tient la route, le ton est enjoué et ironique, le personnage est réaliste et attachant. Je respecte le travail car je suis bien incapable d’en faire autant.

  1. je dois dire que j’ai passé un très bon moment avec ce titre, même si ce n’est pas non plus mon genre de prédilection !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s