Rentrée Littéraire 2016, sorties prévues

IMG_1075

Vous attendez impatiemment cet article. Je le publie donc avec l’état actuel de mes informations. Mais au fil des jours, je viendrai compléter et y ajouter les liens vers les sites des maisons d’édition.

Cette rentrée littéraire s’annonce plutôt bien. Qu’en pensez-vous?

gaudéChez Actes Sud :
Ma part de Gaulois de Magyd Cherfi
Sauve qui peut de Thierry Froger
Écoutez nos défaites de Laurent Gaudé
Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby
Les Parisiens d’Olivier Py
14 Juillet d’Eric Vuillard
vuillardLe roman égyptien de Orly Castel-Bloom
Fermer les yeux de Jan Guillou
Les insatiables de Gila Lustiger
Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits de Salman Rushdie
Hilarion. L’araignée d’Apollon de Christophe Estrada
Idaho Babylone de Théo Hakola
Rendre gorge d’Aro Sainz de la Maza

nothombChez Albin Michel:
Un enfant plein d’angoisse et très sage de Stéphane Hoffmann
Riquet à la houppe d’Amélie Nothomb
La danse des vivants d’Antoine Rault
Possédées de Frédéric Gros
Comment tu parles de ton père de Joann Sfar
Avec la mort en tenue de bataille de José Alvarez
La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia
Pechblende de Jean-Yves Lacroix
Lithium d’Aurélien Gougaud
Brève histoire de sept meurtres de Marion James
Sur cette terre comme au ciel de Davide Enia
Et la vie nous emportera de David Treuer
Tant que durera ta colère de Asa Larsson
Portrait du groupe avec parapluie de Violette Cabesos
L’homme qui voyait à travers les visages d’Eric-Emmanuel Schmitt
Sortie de classes de Laurent Torres
Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriart

Chez Alma:
Alice ou le choix des armes de Stéphanie Chaillou
Danse d’atomes d’or d’Olivier Liron

Chez Anne Carrière :
Le bal mécanique de Yannick Grannec
Big John de Paname de Jonathan Barbezieux

Chez Arlea:
L’odeur de la forêt d’Hélène Gestern
La gouvernante suédoise de Marie Sizun

Chez Au diable Vauvert:
Comme dans un film de Régis de Sa Moreira
Vintage de Grégoire Hervier
Haut domaine de Dan O’Brien
Avide de réel de David Shields

Éditions Autrement :
Des hommes de peu de foi de Nickolas Butler

Chez Balland:
La sainte des causes impossibles de Daria Bignardi
La pyramide du café de Nicola Lecca

Chez Belfond:
Yaak valley, Montana de Smith Henderson
Voici venir les rêveurs de Imbolo Mbue
Le poison de Charles Jackson
Felix Funicello et le miracle des nichons de Willy Lamb
La tentation d’être heureux de Lorenzo Marone
Les corps de Lola de Julie Gouazé
Les contes défaits d’Oscar Lalo
La trêve de Saïdeh Pakravan
Journée exceptionnelle du déclin de Samuel Cramer d’Agnès Michaux

Chez Christian Bourgois:
L’état où nous sommes d’Ann Beattie
Anatomie d’un soldat d’Harry Parker
La pièce obscure d’Isaac Rosa
Un singulier garçon de Kate Summerscale

Éditions Buchet-Chastel:
Parmi les loups et les bandits d’Atticus Lish
Celui-là est mon frère de Marie Barthelet
Le sanglier de Myriam Chirousse
De terre et de mer de Sophie Van der Linden
Vera Kaplan de Laurent Sagalovitsch
Après l’hiver de Guadalupe Nettel

Chez Le Cherche-Midi:
Là où elle repose de Kimberly McCreight
La confusion du monde de Christian Carisey
De profundis d’Emmanuelle Pirotte
A ma place de Claire Huynen
Faire Charlemagne de Patrice Delbourg
La vengeance des mères de Jim Fergus
Une singularité nue de Sergio de la Pava

Chez La Dilettante :
Métamorphose d’un crabe  de Sylvie Dazy
Bonneville de Laurent Saulnier
Les nuits de Williamsburg de Frédéric Chouraki
La petite gamberge de Robert Giraud


Chez les Escales
:
Les vies de papier de Rabih Alameddine
Mazie, Sainte patronne des fauchés et des assoiffés de Jami Attenberg

Chez Fayard:
Vie prolongée d’Arthur Rimbaud de Thierry Beinstingel
Féminine d’Émilie Guillaumin
Dans l’existence de cette vie-là de Caroline Hoctan
La légende de Philippe Vasset
Muse de Jonathan Galassi
La jeune fille et la guerre de Sara Novic

ovaldeChez Flammarion:
Soyez imprudents les enfants de Véronique Ovaldé
L’année la plus longue de Daniel Grenier
Repose-toi sur moi de Serge Joncour
Vivre près des tilleuls de L’ajar
I love Dick de Chris Kraus
Babylone de Yasmina Reza
Ceci n’est pas une ville de laure Murat
Le vieux saltimbanque de Jim Harrison
Béziers 1209 de Jean d’Aillon
Tu meurs de Lou Bohringer

Editions du Fleuve:

M pour Mabel, d’Helen Macdonald
Le Syndrome de la vitre étoilée de Sophie Andriasen

Aux Forges de Vulcain :
Une bouche sans personne de Gilles Marchand

Chez Gaïa :
N’essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
La grande villa de Laurence Vilaine

Chez Galaade:
L’ultime humiliation de Rhéa Galanaki

Chez Gallimard:
Tonino Benacquista, Romanesque
Dermot Bolger, Ensemble, séparés
Catherine Cusset, L’autre qu’on adorait
Jean-Baptiste Del Amo, Règne animal
Benoît Duteurtre, Livre pour adultes
Philippe Forest, Crue
Sylvain Prudhomme, Légende
Ferdinand Von Schirach, Tabou
Leïla Slimani, Chanson douce
Sara Stridsberg, Beckomberga
Karine Tuil, L’insouciance
Natacha Appanah, Tropique de la violence
Antoine Bello, Ada
Jean-Marc Ceci, Monsieur Origami
Lancelot Hamelin, A la crête des vagues
Nicolas Idier, Nouvelle jeunesse
Alexandre Postel, Les deux pigeons
Chloé Thomas, Nos lieux communs

Chez Gallmeister:
Amour monstre de Katherine Dunn
Le verger de marbre d’Alex Taylor
L’heure de plomb de Bruce Holbert

Aux Éditions Globe :
Nemesis de Misha Glenny
Les moissons funèbres de Jesmyn Ward

Chez Grasset:
Crépuscule du tourment de Leonora Miano
Le dernier des nôtres d’Adélaïde de Clermont-Tonnerre
California girls de Simon Liberati
Petit pays de Gaël Faye
Le cri de Thierry Villa
L’enfant qui mesurait le monde de Metin Arditi
Police de Hugo Boris
Fils du feu de Guy Boley
Le monde est mon langage d’Alain Mabanckou
L’innocent de Christophe Donner
L’incandescente de Claudie Hunzinger
Anna de Niccolo Ammaniti
Charlotte Delbo de Ghislaine Dunant

Chez Héloïse d’Ormesson:
Lucie ou la vocation de Maëlle Guillaud
La faim blanche de Aki Ollikainen
Le jour se lève et ce n’est pas le tien de Frédéric Couderc

VallejoChez Viviane Hamy:
François Vallejo, Un dangereux plaisir
Gonçalo M.Tavarès, Matteo a perdu son emploi

 

 

Chez JC Lattès:
Les simples prétextes du bonheur de Nahal Tajadod
Beaux rivages de Nina Bouraoui
Séduire Isabelle A. de Sophie Bassignac
Cartographie de l’oubli de Niels Labuzan
D’où viennent les vagues de Fabio Genovesi
Le livre de Memory de Petina Gappah

Chez Julliard:
Dieu n’habite pas La Havane de Yasmina Khadra
L’absente de Lionel Duroy
Ce vain combat que tu livres au monde de Fouad Laroui
Biographies non autorisées de Jacques A. Bertrand

Chez Robert Laffont:
Nora Webster de Colm Toibin
Capitaine frites de Arnaud Le Guilcher
J’ai longtemps eu peur de la nuit de Yasmine Ghata
Les élus de Steve Sem-Sandberg
Les lois de l’apogée de Jean Le Gall
Ni le feu ni la foudre de Julien Suaudeau
L’affaire Léon Sadorski de Romain Slocombe

Chez Liana Levi :
Désorientale de Negar Djavadi
Le naturaliste d’Alissa York

Chez Joëlle Losfeld:
Ensemble séparés de Dermot Bolger

Chez Métailié:
33 révolutions de Canek Sanchez Guevara
L’échange d’ Eugenia Almeida
La double vie de Jesus d’Enrique Serna
Le noyau blanc de Christoph Hein
Rome brûle de Giancarlo de Cataldo et Carlo Bonini
Le fils de mille hommes de Valter Hugo Mae

Aux Éditions de Minuit:
Laurent Mauvignier, Continuer

Aux Éditions de l’Olivier:
Le zeppelin de Fanny Chiarello
La succession de Jean-Paul Dubois
10:04 de Ben Lerner
Derniers feux sur Sunset de Stewart O’Nan
La sainte famille de Florence Seyvos

Editions Paulsen:
Briser la glace de Julien Blanc-Gras

Chez Payot&Rivages:
Le grand jeu de Céline Minard
La correction d’Elodie Llorca

Chez Phébus :
Les roses blanches de Gil Jouanard
Six mois dans la vie de Ciril de Drago Jancar
Portrait du fugitif de David Boratav

Aux Éditions Philippe Rey:
La suture de Sophie Daull
Les règles d’usage de Joyce Maynard

Chez P.L.O.N :
La nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit
D’extase et d’amour féroce de Dylan Landis
Les mains lâchées d’Anaïs LLobet
La mésange et l’ogresse d’Harold Cobert
Où la lumière s’effondre de Guillaume Sire

Chez P.O.L.:
La vie est faite de ces toutes petites choses de Christine Montalbetti
Amours sur mesure de Mathieu Bermann
Double nationalité de Nina Yargekov
Les yeux noirs de Frédéric Boyer
Les premières fois de Santiago H. Amigorena

Chez Préludes :
Aux petits mots les grands remèdes de Michael Uras
Les mots entre mes mains  de Guinevere Glasfurd

Éditions du Rouergue :
Sous la vague d’Anne Percin
L’administrateur provisoire d’Alexandre Seurat

Chez Seuil:
Histoire du lion Personne de Stéphane Audeguy
Les sorcières de la République de Chloé Delaume
Eclipses japonaises d’Eric Faye
Cannibales de Régis Jauffret
L’archipel d’une autre vie d’Andreï Makine
A la fin le silence de Laurence Tardieu
Les bottes suédoises d’Henning Mankell
Comme l’ombre qui s’en va d’Antonio Munoz Molina
Une comédie des erreurs de Nell Zink
Sur les hauteurs du Mont Crève-cœur de Thomas H. Cook
La matière de l’absence de Patrick Chamoiseau
Boxe de Jacques Henric
Une famille passagère de Gérard Donovan
Le Dit du Loriot de Su Tong
Librairies de Jorge Carrion
Les égarements de mademoiselle Baxter d’ Eduardo Mendoza
Cartel, la suite de la griffe du chien de Don Winslow

Chez Sonatine:

Là où les lumières se perdent de David Joy

Le sang du monstre de Ali Land

Le feu divin de Robert Lyndon

 

Chez Stock:
Les visages pâles de Solange Bied-Charreton
Anthracite de Cédric Gras
Un travail comme un autre de Virginia reeves
Une fille et un flingue d’Olivier Pourriol
A tombeau ouvert de Bernard Chambaz
Maures de sébastien Berlendis
Bronson d’Arnaud Sagnard
L’éveil de Line Papin
Au commencement du septième jour de Luc Lang
L’indolente de Françoise Cloarec

Aux Éditions de la Table Ronde:
The girls de Emma Cline
Deux remords de Claude Monet de Michel Bernard

Chez Monsieur Toussaint Louverture:
Watership down de Richard Adams

Chez Le Tripode :
Anguille sous roche de Ali Zamir
Cendres des hommes et des bulletins de Sergio Aquindo et Pierre Senges
Le voyage de Hanuman de Andreï Ivanov

Éditions Verdier :
Marcher droit, tourner en rond d’Emmanuel Venet
Grichka de Laure des Accords
Histoire de Knut de Yoko Tawada
Les incendiés d’Antonio Moresco

Chez Verticales :
Molécules de François Bégaudeau
 Les cosmonautes ne font que passer de Elitza Gueorguieva

Chez Sabine Wespieser:
Fraternels de Vincent Borel
Oscar de Profundis de Catherine Mavrikakis
Les petites chaises rouges d’Edna O’Brien

olafsdottirChez Zulma :
Le garçon de Marcus Malte
Le messie du Darfour de Abdelaziz Baraka Sakin
Le rouge vif de la rhubarbe de Audur Ava Olafsdottir

 

Publicités

44 réflexions sur “Rentrée Littéraire 2016, sorties prévues

  1. Tu es de plus en plus précoce !!
    Des noms connus et qui font envie, d’autres connus mais bof… Pleins de nouveaux !! Heureusement que je n’ai pas fait trop de folies en ce début d’année ….

  2. Pour l’instant, peu de grands enthousiasmes, mais ça va venir en creusant ces listes… J’ai repéré Pierre Senges chez le Tripode, Postel chez Gallimard (ses deux premiers romans étaient excellents), Vuillard chez Actes Sud et Vasset chez Fayard (adoré leurs derniers romans).
    Sinon j’ai déjà pu lire Anguille sous roche d’Ali Zamir (grâce au Grand trip’) et c’est très intéressant, et déroutant. Lu aussi en VO 10:04 de Lerner qui paraît à l’Olivier et Watership Down que republie MTL : deux excellents romans, qui feront sans doute partie des meilleurs de la rentrée étrangère !

    • C’est grâce à toi que j’ai découvert Vuillard, je ne vais pas rater 14 juillet. L’occasion ne s’est jamais présenté pour Alexandre Postel, je vais suivre ton conseil et prévoir ce nouveau roman.
      J’ai lu ta chronique sur 10:04, pas certaine d’être le bon public.
      Merci pour tes rèflexions à chaud

      • Ca me fait plaisir pour Vuillard 🙂
        J’ai lu l’avant-critique du Postel dans Livres Hebdo hier, ça semble très différent des deux précédents (qui, à l’inverse, avaient beaucoup en commun), je suis d’autant plus curieux ! J’espère que ce sera l’occasion pour lui de véritablement faire son trou, même si les deux premiers ont déjà été plutôt bien accueillis. On en reparle en septembre 😀

  3. Sans hésiter, Le rouge vif de la rhubarbe de Audur Ava Olafsdottir est celui que j’attends avec impatience ! Si je ne me trompe pas, c’est le premier roman de l’auteure enfin traduit, et chez Zulma, superbe maison d’édition !

  4. Comme d’habitude, il n’y a pas grand chose qui me tente, et puis je finis par en lire une soixantaine 🙂
    j’ai néanmoins repéré le Joncour, le Bello, le Joyce Maynard, et le Sylvain Prudhomme dont j’avais beaucoup aimé « Les Grands »

    • Une bonne dizaine me tente mais je me laisserai ensuite influencer par les avis des uns et des autres et arriverai moi aussi à la cinquantaine.
      Je n’avais pas lu Les grands mais entendu le plus grand bien. Je tenterai bien cette année le nouveau roman de cet auteur.

  5. Content de voir que Michaël Uras sort un nouveau roman. J’avais beaucoup aimé les deux précédents ! Et Ovaldé, Goby, bien sûr. Il va falloir choisir…

  6. Bravo pour ce travail qui a dû prendre du temps. Quelques auteurs et quelques titres ont attiré mon attention. Je pense que je vais attendre de lire quelques critiques pour me décider.

  7. Super travail ! Ça m’a bien aidé pour pointer toutes mes envies. Je ne sais pas si tu voulais faire dans l’exhaustif mais sinon il manque…

    Gaïa :
    – N’essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell et
    – La grande villa » de Laurence Vilaine ;

    Le Dilettante :
    – Métamorphose d’un crabe » de Sylvie Dazy
    – Bonneville de Laurent Saulnier
    – Les nuits de Williamsburg de Frédéric Chouraki
    – La petite gamberge de Robert Giraud
    – La dame du Job d’Alexandre Vialatte ;

    Balland :
    – La sainte des causes impossibles de Daria Bignardi
    – La pyramide du café de Nicola Lecca

    Préludes :
    les titres « Les mots entre mes mains » de Guinevere Glasfurd et « Scission » de Chase Novak

  8. Et le Cherche-Midi :
    – Là où elle repose de Kimberly McCreight
    – La confusion du monde de Christian Carisey
    – De profundis d’Emmanuelle Pirotte
    – A ma place de Claire Huynen
    – Faire Charlemagne de Patrice Delbourg
    – Une singularité nue de Sergio de la Pava

    Joëlle Losfeld :
    – Ensemble séparés de Dermot Bolger
    – Meilleur ami meilleur ennemi de James Kirkwood

    En tout cas, encore un grand merci pou le recenesement !

  9. Merci pour ce travail très recherché. Et pourtant j’ai vu passer à la télé une jeune écrivaine de 18 ans qui vient de sortir un premier roman. Je n’ai noté ni le titre ni l’auteur. Et boum, voilà que j’ai tout oublié (
    J’espérais en parcourant la liste. Plus tard peut être 🙂

    • La plus jeune des primoromancières cette année est Line Papin. Elle est née en décembre 1995. Son roman s’appelle L’éveil et paraît chez Stock.
      Sinon, on parle beaucoup d’Emma Cline mais elle a environ 24 ans.
      N’hésite pas à me dire si tu retrouves l’information.

      • Oui oui je l’avais retrouvé. Merci pour la réponse. Quant à Emma Cline, je vais aller voir là. Je viens de lire un bouquin hier en peu de temps dont j’ai mis la chronique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s