La cinquième femme – Henning Mankell

mankellTitre : La cinquième femme
Auteur : Henning Mankell
Littérature suédoise
Titre original : Den femte kwinman
Traducteur : Anna Gibson
Éditeur : Points
Nombre de page : 608
Date de parution : Seuil mars 2000, Points mai 2001

 

 

Auteur :
Henning Mankell, né en février 1948 à Stockholm nous a quitté le 5 octobre 2015 . Romancier et dramaturge suédois, il restera le créateur de  l’inspecteur Kurt Wallander. Mais Henning Mankell a également publié des ouvrages de superbes romans ( Les chaussures italiennes, Profondeurs .. ) et des romans pour la jeunesse ( A l’horizon scintille l’océan …)

Présentation de l’éditeur :
Des meurtres à donner froid dans le dos se succèdent : un homme est retrouvé empalé dans un fossé, un autre ligoté à un arbre et étranglé, un troisième noyé au fond d’un lac. Et si le crime était la vengeance d’une victime contre ses bourreaux ? Dans ce cas, Wallander doit se hâter pour empêcher un autre meurtre tout aussi barbare.
« Ils ont les bras et les jambes arrachés. La puanteur est insoutenable. »
« La Cinquième Femme passionne par la subtilité de son intrigue et de ses personnages, bouleverse par son humanité, dérange par la profondeur de son regard. Du très grand art. » Télérama

Mon avis :
Wallander passe quelques jours à Rome avec son père vieillissant, atteint d’un début d’Alzheimer. C’est un moment privilégié loin des enquêtes du bureau et une occasion unique de parler un peu avec ce père déçu du métier de son fils.
Mais la douceur romaine est éphémère puisque, dès son retour, un vol chez un fleuriste donne le départ d’une série de meurtres sordides. Très vite, l’enquête sur ces assassinats font remonter de vieilles histoires de disparitions de femmes, et met en évidence les anciennes tendances violentes des victimes.
Devant la montée de la violence en Suède, la lenteur des services de police, les citoyens s’organisent pour mettre en place des milices. Est-ce aussi un esprit vengeur qui condamnerait des hommes réputés violents?

Inutile de rappeler que Wallander est un inspecteur humain attachant, les lecteurs d’Henning Mankell le connaissent aussi bien qu’ un membre de leur famille. Ici c’est le père de Wallander qui est au centre de la vie personnelle de l’enquêteur mais nous y retrouvons aussi Linda, la fille ( d’un précédent mariage avec Mona) et de très loin Baiba, sa nouvelle compagne.

Henning Mankell prend le temps d’installer son intrigue et ce n’est que sur la seconde partie que le rythme devient frénétique. En sachant trop de choses sur l’assassin, mon intérêt s’émoussait. Mais c’est en suivant ce qui se passe en temps réel dans la tête de Wallander, en l’écoutant débattre avec sa collègue féminine Ann-Britt, en participant à toutes les pistes de réflexion que je reprends un vif intérêt à l’enquête.

Même si ce n’est pas le meilleur de la série, c’est toujours un plaisir de retrouver l’instinct professionnel et les errements familiaux de Kurt Wallander.
 » Il y a très peu de gens mauvais. moi, du moins, je crois qu’ils sont rares. Mais il y a des circonstances mauvaises. Ce sont elle qui déchaînent toute cette violence. Ce sont elles que nous devons combattre. »

Merci à Cryssilda qui a mis en place cet événement. Vous retrouverez tous les titres lus en hommage à Henning Mankell sur la page Facebook dédiée

New Pal 2015 orsec

 

 

 

 

Merci à Cryssilda d’avoir organisé cet hommage à un auteur que nous regretterons tous.

 

Publicités

7 réflexions sur “La cinquième femme – Henning Mankell

  1. Bonjour, j’ai découvert Wallander et Mankell avec ce roman qui reste pour moi l’un de ses meilleurs avec Le guerrier solitaire et les morts de la Saint-Jean. Bonne fin d’après-midi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s