L’étrange cabaret…des fées désenchantées- Hélène Larbaigt

larbaigtTitre : L’étrange cabaret des fées désenchantées
Auteur : Hélène Larbaigt
Éditeur : Mnémos
Nombre de pages : 144
Date de parution : novembre 2014

Auteur :
Hélène Larbaigt est née à Pau en 1984. Passionnée d’histoire, d’histoire des arts et de littérature ancienne, elle est diplômée en Histoire Médiévale à la Sorbonne. Ses récits fantastiques en clair-obscur, réunissent la tradition et la modernité, le merveilleux et les peurs de l’enfance, ondulant entre poésie, humour anglais et cruauté. Férue de dessin, mais sans formation aux Beaux-Arts, elle se lance en autodidacte dans l’illustration de son univers entre ombres et lumières, sous l’incitation de ses proches. Elle a publié en 2011 un premier livre illustré : Les Aventures d’un goubelin en pays de Broe. N’hésitez pas à consulter le site de l’auteur.

Présentation de l’éditeur :
Grouillant et grinçant, tel un concert de voix dissonantes, il s’avance.
L’Étrange Cabaret, le cirque des curiosités, le spectacle de monstres chimériques, le music-hall des fées désenchantées.
Oserez-vous franchir ses lourdes tentures pourpres pour assister au plus dangereux et déli­cieux des spectacles ?
Voyagez avec les fées de la Belle Époque, dans les cités du Vieux et du Nouveau Monde, mais méfiez-vous, le Cabaret  recèle des secrets qui vous envoûteront… Que s’est-il passé dans la loge 633 que l’on dit hantée, où une fée fut assassinée ? Que cherche réellement Morte Vanité, elle qui fait errer le Cabaret à travers le monde entier ?Dans une ambiance steampunk, Art nouveau et burlesque, Hélène Larbaigt nous livre une  œuvre étonnante entre Lewis Caroll et Tim Burton.
À la fois récits, portraits et contes, ce livre dévoile 12 fées sombres et mystérieuses  au travers de plus de 80 magnifiques illustrations, affiches, menus et documents facsimilés.
Helène Larbaigt nous montre son immense talent dans ce très beau livre enchanteur. Une prouesse et la révélation d’une artiste complète qu’ont immédiatement salués dans leurs préface et postface, Claudine Glot et Pierre Dubois, les deux grands spécialistes des fées.
L’Étrange cabaret est un magnifique livre illustré, cartonné.

Mon avis :
On ouvre L’étrange cabaret…des fées désenchantées comme un écrin. Un bel écrin qui vous offre en premier lieu de superbes illustrations, riches, détaillées, majestueuses comme un avant-goût des textes qui n’en sont pas moins travaillés.
Avec Hélène Larbaigt  » l’effrayant devient charmant, où la terreur se fond en nostalgie ambrée de compassion. »
Morte Vanité fonde ce cabaret en 1884. Elle recrute de part le monde des fées rescapées, chassées, oubliées, proche
fée2s des grandes figures légendaires de jadis. Avec ses bottines au rubans verts et parfumés, elle assure la magie nécessaire à l’enrôlement de ses amies.
baronne-samedi-coulisse-BDUne fiche signalétique et une courte histoire nous donne à connaître les origines et caractéristiques de chacune.
Autant d’histoires surannées, effrayantes mais touchantes qui nous plongent dans un univers fantastique où se mélangent la cruauté et le rêve.
Dans l’étrange cabaret, fée féline, gorgone borgne, banshie mulâtre, sorcière russe, dame blanche retrouvent leur essence aménageant chacune leur loge à sa convenance, attirant les spectateurs toujours avides de merveilles au risque de leur vie.
Croire aux contes de fées est aussi une échappatoire, une alternative à diverses drogues de nos sociétés modernes.

 » Ils ne prêtent plus foi aux contes de fées…Ils s’abrutissent de diverses drogues, qui permettent à certains de retrouver un peu de ce fascinant et doux état, que quelques enfants connaissent encore, celui de la foi affranchie de ce que la raison fustige : la foi en nous. En tout ce que nous représentons. L’odyssée vers d’autres possibilités ! « 

Avec un registre lexical particulier (mésavenance, vastité, pertinacité, souquenilles…), un rappel des grands mythes légendaires, une richesse de documents ( affiches, menus, programmes du cabaret…), l’auteur nous plonge dans l’ambiance des lieux.

affiche-1884-742x1024  fée4 fée3
Mais il ne s’agit pas d’une simple collection de témoignages et de fiches, puisque Hélène Larbaigt construit une véritable histoire sur la genèse de ce cabaret, sur les relations entre ces fées parfois ennemies, soumises mais reconnaissantes.
Je me suis laissée emporter, « coincé entre deux mondes » dans cette danse macabre, au son d’une douce mélopée, écoutant avec effroi les frasques des fées ou sorcières, rêvant avec leurs belles histoires d’amour et d’amitié.

Hélène Larbaigt écrit comme elle dessine avec ampleur, richesse, couleur, ce qui donne au livre une belle harmonie et en fait un objet rare et précieux.

Je remercie Babelio ( Masse Critique) et les Editions Mnémos pour ce beau voyage dans l’étrange cabaret des fées désenchantées.

 

Publicités

7 réflexions sur “L’étrange cabaret…des fées désenchantées- Hélène Larbaigt

  1. Pingback: Chronique de Sur la route de Jostein : l’Étrange Cabaret est « un objet rare et précieux  | «Le Cabaret de l'Etrange

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s