Mes lectures de Juillet

juillet

Avant de passer aux réjouissances de juillet, petit retour en arrière sur mes lectures de Juin.
J’ai lu onze livres ce mois-ci avec un coup de cœur pour le roman de Ian McEwan. J’ai donc tenu mon programme à une seule exception.

coelho  chocron mcEwan ernaux bied charreton oksanen ekuni millet gaskell agualusa et un livre de la prochaine rentrée avec libfly

 

Le mois de juin m’a fait vivre une expérience nouvelle et enrichissante, la délibération du jury et la remise du Prix Océans.

Côté Blog, les articles les plus consultés sont en juin :

La rentrée littéraire 2014
Challenge : coupe du monde des livres
Les amoureux de Sylvia d’Elisabeth Gaskell

En juillet, je vais me concentrer sur la Coupe du Monde…de livres avec :

baricco mauvignier everett dugain lyon lessing joseph malajovitch et quelques nouveautés.

Mais, franchement je ne pense pas pouvoir lire ces 8 romans avant le 13 juillet.

 

 

Publicités

19 réflexions sur “Mes lectures de Juillet

      • Sa grosseur est nécessaire, en fait, au développement de l’intrigue et surtout la profondeur psychologique des personnages. il prend aussi le temps d’installer sa construction, et c’est ce qui peut le faire paraître un peu lent à démarrer. C’est un des meilleurs polars que j’ai lu depuis longtemps !

    • Cela m’est assez indispensable pour à la fois tenir mes engagements, ne pas en prendre plus que je ne saurais respecter ( ça c’est dur parce que les tentations sont fortes), et pour savoir où je vais sans me poser la question à chaque fin de lecture. Je le fais une fois par mois et je tente de respecter ma liste ( en général, je la tiens au moins à 80%).
      C’est largement lié au caractère de la personne, planifier me rassure.

  1. Bravo pour votre site. Je suis une inconditionnelle maintenant.
    Je suis épatée par votre puissance de lecture. Merci de votre générosité.

    • Moi aussi, j’avais eu une révélation avec Purge. Les romans sortis ensuite ont été écrits avant, ce qui explique peut-être une moins grande maîtrise. J’ai toutefois largement préféré Baby Jane aux vaches de Staline. C’est ici un très beau sujet, très bien traité mais il manque effectivement quelque chose pour tomber sous le charme d’un des deux personnages principaux.

      • je suis de ton avis, les vaches de staline est assez compliqué, l’auteur s’éparpille peut être trop.
        Merci d’avoir répondu à mon commentaire.
        Milie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s