Un vent de cendres – Sandrine Collette

colletteTitre : Un vent de cendres
Auteur : Sandrine Collette
Éditeur : Denoël
Nombre de pages : 272
Date de parution : 13 février 2014

Auteur :
Sandrine Collette est née en 1970. Elle partage sa vie entre l’université de Nanterre et ses chevaux dans le Morvan. Son premier roman, Des noeuds d’acier a reçu le Grand prix de la littérature policière 2013.

Présentation de l’éditeur :
Des années plus tôt, un accident l’a défiguré. Depuis, il vit reclus dans sa grande maison. Jusqu’au jour où surgit Camille…
Malo a un mauvais pressentiment. Depuis leur arrivée au domaine de Vaux pour faire les vendanges, Octave, le maître des lieux, regarde sa sœur Camille d’un œil insistant. Le jeune homme voudrait quitter l’endroit au plus vite, partir loin de cette angoisse qui ne le lâche plus.
Camille trouve ses inquiétudes ridicules, mais Malo n’en démord pas. L’étrange facination d’Octave pour Camille, pour ses cheveux d’un blond presque blanc, le met mal à l’aise. Camille, elle, oscille entre attirance et répulsion envers cet homme autrefois séduisant, au visage lacéré par une vieille blessure.
Ils se disputent et, le troisième jour, Malo n’est plus là. Personne ne semble s’en soucier, hormis Camille qui veut retrouver son frère à tout prix.
Mais leur reste-t-il une chance de sortir vivants de ce domaine, ou le piège est-il déjà refermé?

Mon avis :
J’ai suivi sur les différents blogs les avis enthousiastes sur le premier roman de l’auteur, Des noeuds d’acier. Mais l’occasion de lecture ne s’est pas présentée chez moi et je tenais à y remédier avec ce second roman. Beaucoup le disent moins violent, moins fort. Personnellement, arrivant avec un regard neuf sur l’auteur, j’ai trouvé ce second roman bien construit et angoissant. L’objectif de l’auteur est atteint : j’ai tourné les pages avec intérêt et j’avais hâte de connaître le dénouement.

Dès le prologue, l’accident meurtrier de ces trois jeunes personnes de retour d’un mariage plante le décor dans l’horreur et laisse présager des mémoires hantées pour les survivants. Andréas, le conducteur et Octave seront transfigurés après la mort de Laure.
Dix ans plus tard, Camille et son frère Malo participent aux vendanges dans la propriété d’Andréas et d’Octave. « La silhouette trop blonde de Camille« , cette grande ressemblance avec Laure vont réveiller de sombres pensées.
Curieusement, la belle Camille est attirée par Octave, la bête du domaine.
 » Le dos tordu par la boiterie, cette affreuse cicatrice. Du bon côté, le si beau regard. »
L’auteur parvient à complexifier ses personnages pour nous perdre dans le doute. La relation entre Camille et Octave est un mélange d’attrait et de crainte. De même elle oppose aisément les côtés ténébreux des deux accidentés, Andréas et Octave avec la bonhommie, la jeunesse et l’humour de l’équipe de vendangeurs. Ainsi, on s’amuse dans les vignes et l’on tremble dans la forêt ou à l’étage de la sombre demeure. Tout comme le soleil des premiers jours s’oppose vite à ce temps d’orage qui excite les esprits.

Par la dualité des sentiments, le mystère des personnages, les scènes oppressantes, l’auteur m’a tenue en alerte d’un bout à l’autre du récit. La fin, apothéose d’angoisse, maintient le doute et peut même surprendre malgré les évidentes résolutions que j’avais pu supposer en cours de lecture.

Il ne me reste plus qu’à découvrir le premier roman.

rentrée 14 melangedesgenres8 bac2014

 

30 réflexions sur “Un vent de cendres – Sandrine Collette

  1. J’ai adoré son premier et celui ci un tout petit peu moins. J’aimerais avoir ton avis sur la fin. En discussant avec d’autres bloggeuses, je me suis rendu compte que nous n’avions pas compris les mêmes choses …

  2. J’ai bien aimé, plus que le précédent. Je ne le trouve pas moins fort d’ailleurs. Elle ne t’a rien évoqué à toi la scène finale (celle avec le cheval?). Impossible de retrouver dans quelle film ou série j’ai vu la même idée.

  3. Personnellement j’ai bcp aimé la violence et la tension du premier. Du coup celui-ci a été très différent. Mais j’ai pu apprécier davantage le style de l’auteure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.