La louve de Haute-Mauricie – Gilles La Carbona

la carbonaTitre : La louve de Haute-Mauricie
Auteur : Gilles La Carbona
Éditeur : Les deux encres
Nombre de pages : 184
Date de parution : novembre 2013

Auteur :
Né à Villeneuve-lès-Avignon, en 1963, c’est pourtant dans le Vaucluse que l’auteur a grandi et qu’il vit actuellement. Quelques épisodes professionnels l’ont conduit à Paris, la capitale dévoreuse de tranquillité, bien trop bruyante et grise pour le séduire. Alors, hop ! Retour au bercail. Une enfance bercée par des R qui roulent entre les gaves jusqu’aux vagues de l’océan et la truculence d’une Provence encore authentique à cette époque, fasciné par les chants béarnais comme par les contes provençaux, il n’en fallait pas plus pour le conduire à l’écriture… Gilles La Carbona signe ici son second roman, l’éloignant de sa Provence natale, pour cette fois aborder des rivages plus sauvages, plus vastes…

Présentation de l’éditeur :
Pascal est de son époque, brillant cadre supérieur ; il aurait pu mener une existence paisible, se contenter de ce qu’il avait, suivre les ordres, s’accommoder de tout, comme des milliers de personnes !
Mais Pascal reste au fond de lui un être aux racines profondes, aux convictions ringardisées par une modernité bien trop folle pour le séduire. À la faveur d’un voyage professionnel, sa vie va basculer.
Quittant la grisaille d’une vie pourtant confortable, il va se retrouver plongé dans l’authenticité de la vie des trappeurs, des Indiens du Grand Nord, exactement comme il y a deux cents ans !
À travers cette expérience unique, c’est sa vie  entière qui va se retrouver mise à nue, bouleversée. Toutes   les certitudes vont voler en éclats ! Entre réalité et fiction, légendes et réalité, Pascal va voyager dans l’avenir, sans s’en rendre compte !

Mon avis :
Pascal, directeur financier d’une grande holding financière et industrielle, vit au quotidien dans le monde des profits et des dérives de la mondialisation.
Mariée à Amandine, une journaliste froide et calculatrice, il s’ennuie dans cette vie bourgeoise de couple sans enfants.
Un directeur inhumain tel un général d’armée qui sacrifie sans états d’âme ses ouvriers (soldats) au profit des actionnaires (des médailles), une femme doucereuse à laquelle il souhaite rester fidèle par habitude sauf quand sa secrétaire vient le séduire, la disparition de son amour de jeunesse dans les attentats du 11 septembre, un manque de temps qui l’empêche de vivre sa passion pour le dessin, je comprends aisément le besoin d’évasion de cet homme à l’âme romanesque.
C’est en survolant les forêts du Canada que Pascal découvre qu’il peut exister une autre façon de vivre en harmonie avec soi-même et la nature.
Gilles La Carbona peint un monde moderne où les valeurs humaines ont disparu, où la rentabilité détrône les sentiments. Les méthodes de gestion des ressources humaines sont caricaturées ( enfin à peine, malheureusement) afin de bien montrer l’inhumanité des dirigeants. La vie mondaine et le caractère d’Amandine sont un exemple de l’insatisfaction récurrente des bourgeois nantis.
Personnellement, j’ai trouvé le style, le scénario et les personnages un peu convenus et les dialogues un peu plats mais je pense que ce roman qui se lit aisément et qui illustre le retour aux valeurs fondamentales ( vie en accord avec la nature, découverte d’un amour sincère) dans un monde moderne en décadence trouvera facilement son lectorat.

Je remercie chaleureusement  l’auteur pour l’envoi de ce roman.

bac2014

Publicités

2 réflexions sur “La louve de Haute-Mauricie – Gilles La Carbona

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s