Sanglier noir, pivoines roses – Gaëlle Heureux

heureuxTitre : Sanglier noir pivoines roses
Auteur : Gaëlle Heureux
Éditeur : Éditions de la Table Ronde
Nombre de pages : 160
Date de parution : 16 janvier 2014

Auteur :
Gaëlle Heureux est née en 1970. Diplômée en droit et en psychologie, elle vit et travaille à Bourg-en-Bresse. Elle publie des nouvelles dans la revue Harfang. Sanglier noir, pivoines roses est son premier livre.
Présentation de l’éditeur :
Découpes en losange aux volets, plates-bandes alignées au cordeau, collections de porte-clés, de bobines de fil ou de statuettes de saints, pommes de terre cuites à la minute près… Gaëlle Heureux plante des décors résolument kitsch et y installe des personnages cueillis sur le vif.
Se glissant dans la peau de l’expert-comptable retraité, du petit garçon consigné au chevet de son arrière-grand-mère, du moine qui apprend à nager, du mari rêveur ou de l’épouse modèle, elle les arrache à la paix «étrange, creuse et blanche» dans laquelle ils semblaient se complaire. Dès lors, tous les dérapages sont permis.

Mon avis :
Ce sont quinze très courtes nouvelles qui mettent en scène des personnages en pleine impasse existentielle. On y trouve des fins d’un couple, des fins de vie, des déménagements. J’ai aimé l’ambiance un peu absurde de ces tranches de vie singulière. Les personnages ont souvent des vies  simples, voire médiocres mais ont un regard franc et direct sur ce qu’il leur arrive. C’est un monde plutôt rural, là où les habitudes sont fortement ancrées.
Le ton est parfois ironique, souvent drôle et quelques nouvelles montrent une très belle sensibilité, notamment Les avaleurs de violoncelle qui montre un petit garçon face à la fin de vie de son arrière grand-mère ou Des fleurs toute l’année le récit d’une jeune femme couverte de fleurs et de coups.
L’auteur parvient ainsi à allier fantaisie et réalité en nous divertissant de situations cocasses qui peuvent parfois nous émouvoir mais immanquablement nous touchent.
J’ai apprécié les « éclats farfelus d’imaginaire » qui parfois nous mènent sur de folles hallucinations, et surtout l’humour. Et pour ne vous citer que cette idée : croyez-moi, le jour où les cercueils de luxe seront équipés de téléphone portable, vous ne regarderez plus sonner votre portable de la même manière.
Un premier recueil et une auteure à découvrir.

rentrée 14 bac2014

 

 

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Sanglier noir, pivoines roses – Gaëlle Heureux

  1. Bonjour,
    je vous suis déjà sur my boox sous marionc et je viens de voir que vous étiez aussi sur babelio sous marionet01 du coup je vais vous suivre également et je decouvre votre blog et je vais m’abonner!
    Je connais Gaelle heureux elle fait partie de mon club de lecture et c’est une auteure fortement simple et sympathique, son 1er livre sera un succés je l’espere ^^
    Je l’ai également lu, j’ai mis 4/5 aussi mais n’ai pas encore fait de critiques ^^
    bonne journée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s