Les demeurées – Jeanne Benameur

benameurTitre : Les demeurées
Auteur : Jeanne Benameur
Éditeur : Folio
Nombre de pages : 80
Date de parution : 24 juin 2002

Présentation de l’éditeur :
Les demeurées, ce sont une idiote du village et sa fille, fruit d’un contact éphémère avec un ivrogne de passage. Entre ces deux êtres d’infortune, nulle parole. Leur amour est silencieux, bâti sur leur seule présence l’une à l’autre. Leur vie recluse, solitaire, doit cependant prendre fin lorsque la petite Luce prend le chemin de l’école. Là, le monde l’attend et mademoiselle Solange, l’institutrice, est décidée à rompre l’ignorance, à faire jaillir les mots. La Varienne et sa fille vivent cette intrusion de l’extérieur comme une menace. Ensemble, elles renforceront ce lien primal, instinctif qui les unit : un amour quasi mystique, indéfectible, originel.

Mon avis :
La Varienne n’a pas appris les mots, elle ne sait ni lire ni écrire. Elle a plutôt cet instinct animal de protéger son petit. Alors, elle communique avec sa fille Luce par les étreintes et les émotions. Elles vivent toutes deux dans leur monde.
Lorsque Luce doit aller à l’école, c’est le déchirement, la peur de l’inconnu. La Varienne attend, Luce refuse d’apprendre ces mots qui vont l’emporter dans un monde où sa mère n’a pas sa place.
Mademoiselle Solange, l’institutrice ne peut renoncer. Mais on n’oblige pas à apprendre.
 » On ne fait pas accéder au savoir les êtres malgré eux, mon petit. Cela ne serait pas du bonheur et apprendre est une joie, avant tout une joie. »
L’éducation transforme, modèle les hommes. Ce qui est accepté par la majorité des enfants ne peut l’être par Luce car la frontière entre son monde et celui des autres est trop marquée. Elle qui a été bercée par la chaleur humaine ne peut réagir qu’à une émotion forte. Et c’est guidée par l’émotion qu’elle trouvera le chemin de la connaissance.
Ce sujet est admirablement servi par le style riche, vivant et plein d’émotions de Jeanne Benameur.

Cette lecture clôt mon challenge Jeanne Benameur proposé par Noukette. J’ai atteint mon objectif du niveau « Comme on respire » avec quatre romans lus. Par contre, je n’en ai pas fini avec cette auteure car il me reste deux romans dans ma PAL et je compte bien continuer à la lire régulièrement. Et d’ailleurs, aux dernières nouvelles, Noukette va peut-être prolonger ce challenge. Avis aux amateurs.

Challenge-Jeanne-Benameur

Publicités

19 réflexions sur “Les demeurées – Jeanne Benameur

  1. Le résumé de l’intrigue me rappelle fortement Génie la folle d’Inès Cagnati, mais vous devez toutes être trop jeunes pour l’avoir lu, c’est une antiquité des années 1978/79… :))
    Je lirai le roman de Jeanne Benameur, auteur que j’aime beaucoup;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s