Ici ça va – Thomas Vinau

vinauTitre : Ici ça va
Auteur : Thomas Vinau
Éditeur : Alma
Nombre de pages : 135
Date de parution : août 2012

Auteur :
Thomas Vinau est né en 1978 à Toulouse et vit au pied du Luberon à Pertuis. Son premier roman, Nos cheveux blanchiront avec nos yeux a été publié chez Alma en 2011.

Présentation de l’éditeur :
Un jeune couple s’installe dans une maison apparemment abandonnée. L’idée ? Se reconstruire en la rénovant. Tandis qu’elle chantonne et jardine, lui – à pas prudents – essaie de retrouver ses souvenirs dans ce lieu qu’il habita enfant. Ses parents y vécurent heureux, avant que la mort soudaine du père coupe le temps en deux. Dans ce paysage d’herbes folles et d’eau qui ruisselle, ce sont les gestes les plus simples, les événements les plus ordinaires qui vont réenchanter la vie : la canne à pêche, la petite voisine, les ragondins, la tarte aux fruits, l’harmonica. Petit à petit, il reprend des forces et se souvient tandis qu’elle lui fait le plus beau des cadeaux en ne lui demandant rien : « Elle n’a pas besoin d’être confortée sur ma virilité. Ma capacité à être un bonhomme. À construire. À la protéger. Elle n’aime pas ma perfection. Ça tombe bien. J’apprends à ne plus écouter la chanson lancinante de mes plaintes. J’apprends à rire plus fort. J’apprends à recommencer ».

Mon avis :
Ces trois mots qui commencent souvent les lettres des enfants, Ici ça va, sont rassurants. Ils expriment la quiétude d’Ema et du narrateur venus s’installer dans la veille maison des parents du jeune homme. Tout est à reconstruire, des murs, de la cabane, du jardin et de leurs vies. Derrière la douceur des mots, la lenteur des phrases, on perçoit la blessure de l’homme. C’est un retour aux sources pour en finir des angoisses sûrement liées à la disparition du père, une ancienne cicatrice qui a refait surface à l’âge adulte.
Au fil des courts paragraphes, la nature douce et lente berce le jeune couple et panse les plaies. Il faut réapprendre la confiance auprès des animaux, de la rivière, de la nature et des gens simples et accueillants de la campagne.
Le texte est simple et beau. L’émotion et la tendresse sont présentes dans chaque phrase et c’est avec langueur que je me suis laissée bercée par ce texte, émue par la fragilité du narrateur et la bonté et la douceur  d’Ema.

« c’est un joyeux chantier. Un peu comme une vie en kit dont les milliers d’éléments seraient éparpillés sur le sol et qu’il faudrait prendre le temps de remonter. »

 » en murmurant mes gestes. »

J’ai lu ce roman dans le cadre du Prix Biblioblog.

rentrée 2012

8 réflexions sur “Ici ça va – Thomas Vinau

  1. J’ai très très très hâte de lire ce livre mais j’attends qu’il sorte en poche ! J’avais adoré Nos cheveux blanchiront avec nos yeux,un coup de coeur.
    Bonne journée 🙂

  2. un des livres sélectionnés par mon libraire à la rentrée 2012, lecture que j’ai tellement appréciée que je l’ai racheté pour l’offrir. Poétique et sensible, un vrai bonheur de lecture!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.