Blanche-Neige doit mourir – Nele Neuhaus

neuhausTitre : Blanche-Neige doit mourir
Auteur : Nele Neuhaus
Editeur : Actes Sud
Nombre de pages : 400
Date de parution : octobre 2012

Présentation de l’éditeur :
Une femme est tombée d’un pont sur une voiture. Selon un témoin, elle aurait été poussée. L’enquête conduit Pia Kirchhoff et Oliver von Bodenstein à Altenhain où la victime, Rita Cramer, a vécu avant son divorce d’avec un certain Hartmut Sartorius. Onze ans plus tôt, deux jeunes filles du village avaient disparu sans laisser de trace. Sur la foi de maigres indices, un garçon de vingt ans, Tobias Sartorius, avait été arrêté et condamné à dix ans de prison. Or, depuis quelques jours, Tobias est revenu chez son père à Altenhain… Dans le village, Pia et Bodenstein se heurtent à un mur de silence. Mais bientôt une autre jeune fille disparaît et les habitants accusent Tobias Sartorius, même si ce dernier a toujours clamé son innocence. Les preuves manquent, la police piétine et certains villageois semblent bien décidés à prendre les choses en main. Dans ce deuxième roman du duo Pia-Bodenstein, Nele Neuhaus construit une fois de plus une intrigue millimétrée autour des non-dits et de l’atmosphère étouffante d’un petit village allemand. Procédant par dévoilements successifs, elle démonte patiemment les mécanismes d’une erreur judiciaire et analyse magistralement le fonctionnement de ces fascinantes machines à broyer les individus que sont parfois la justice et les préjugés.
Succès colossal à sa sortie, Blanche-Neige doit mourir s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires outre-Rhin. Depuis, Nele Neuhaus règne sans partage sur le domaine du « Krimi ».

Mon avis :
Il me semble que c’est le premier roman noir allemand que je lis. Et je dois reconnaître, qu’à l’instar des polars nordiques, la plume de Nele Neuhaus est assez efficace. De construction classique, l’auteur suit l’intrigue au travers des comportements des personnages et y insère quelques éléments sur la vie privée des
enquêteurs qui deviennent donc sympathiques et humains.
Tout l’histoire se déroule dans le petit village d’Altenhain. Tobias sort de prison et rejoint la maison de son père. Accusé dix ans auparavant du meurtre de deux jeunes filles, Laura et  Stefanie alias Blanche -Neige, il découvre à sa sortie la vie brisée de sa famille et la haine persistante de tout le village.
Seule Nadja, devenue une célèbre actrice est restée fidèle à ses côtés. Le père de Tobias, divorcé et ruiné ne subsiste que par l’aide du magnat du village, Claudius Terlinden, le père du meilleur ami de Tobias.
Au début du roman, il est difficile d’appréhender les nombreux personnages. D’ailleurs, même l’auteur ou le traducteur s’y perdent en mélangeant les noms ( pages 295 et 356).
Mais il est intéressant de suivre les interactions complexes entre les différents protagonistes, de sentir la haine de certains habitants pour une famille innocente, haine guidée par la manipulation des sommités du village (chef d’entreprise Claudius Terlinden, le ministre Lauterbach et sa femme  médecin Daniela).
Face aux puissants, Tobias, la jeune Amélie tout récemment arrivée de Berlin ou Thies le jeune autiste n’en sont que plus sympathiques. Le retour de Tobias et la curiosité d’Amélie vont réveiller de vieux secrets et permettre aux enquêteurs de faire toute la lumière sur ces anciens meurtres.
Même si l’on perçoit nettement et rapidement les contours de l’affaire, l’auteur parvient à maintenir un suspense intense. Car ce n’est qu’en fin de récit que j’ai compris finement le rôle et les raisons de chacun dans cette affaire.
Si l’histoire prend son temps dans les trois premiers quarts du livre, la fin s’accélère un peu avec malheureusement quelques dénouements hâtifs et des rebondissements et ajouts un tantinet trop nombreux, histoire de faire sensation ou de boucler enfin l’intrigue.
En conclusion, ce roman est certes classique mais bien écrit et efficace. Il vous passionnera et vous tiendra en éveil au moins le temps de sa lecture.

J’ai lu ce livre en tant que jurée du Prix elle

      rentrée 2012 plume New Pal 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s