Des ombres dans la rue – Susan Hill

hillTitre : Des ombres dans la rue
Auteur : Susan Hill
Editeur : Robert Laffont
Nombre de pages : 401
Date de parution : avril 2012

Présentation de l’éditeur :
L’inspecteur Simon Serrailler profite de vacances bien méritées à Taransay, petite île sauvage à l’ouest de l’Écosse, après une difficile opération pour le compte du BIVR (Brigade d’intervention volante rapide), quand il est rappelé en urgence à Lafferton par sa supérieure. Deux prostituées ont été retrouvées étranglées,
et le temps qu’il revienne, une troisième est portée disparue. S’agit-il de l’œuvre d’un pervers et de meurtres en série ? Est-on en présence d’un nouveau Jack l’Éventreur ou ces disparitions n’ont-elles rien à voir les unes avec les autres ? Quand, à leur tour, la femme du nouveau doyen de la cathédrale puis une jeune mère de famille qui se rendait à son travail en bicyclette manquent à l’appel, le mystère s’épaissit. Chaque piste mène à une impasse, la police piétine dans ses enquêtes et la population de Lafferton exprime une peur et un mécontentement, croissants, relayés, bien sûr, par les médias. Serrailler se retrouve propulsé au coeur même de l’enquête, lorsque Cate, sa propre soeur, devient la cible du meurtrier…

Outre son génie pour susciter une atmosphère de suspense et tenir le lecteur en haleine, Susan Hill excelle également à créer des personnages et à nous faire partager leurs drames personnels quotidiens : le lecteur retrouve la famille de l’inspecteur, sa soeur, notamment qui se remet difficilement d’un deuil récent, et
découvre de nombreux habitants de Lafferton qui vivent à l’ombre de sa cathédrale où se nouent d’autres intrigues, non moins captivantes.

Mon avis :
Je ne sais pas si l’auteur a écrit d’autres enquêtes de Simon Serailler auparavant, mais il me manquait certainement des données personnelles pour apprécier vraiment l’enquêteur. Je l’ai trouvé fade et peu dynamique. Son intérêt est d’être ancré dans une famille intéressante, même si je n’en ai pas perçu tout
l’historique.
Le style est  simple (au moins cela se lit facilement) mais l’histoire se déroule très lentement. Suspense et frissons n’ont pas été au rendez-vous, comme l’annonçait la quatrième de couverture.
Le roman se lit facilement car l’intrigue est assez classique et il y a de nombreux personnages que  l’auteur nous fait découvrir chacun dans son milieu. Mais tout cela reste superficiel et fade.

J’ai lu ce roman dans le cadre du elle

Publicités

2 réflexions sur “Des ombres dans la rue – Susan Hill

  1. Je sais qu’il existe plusieurs des livres avec cet enqueteur, je n’en ai lu aucun, je n’ai lu que quelques unes de ses ghost stories. J’en ai d’ailleurs avec cet enqueteur de livre mais c’est pas le premier alors j’attends de tomber sur le premier pour eventuellement commencer la serie mais ta revue ne me donne plus trop envie. C’est a voir j’imagine en commencant par le debut. De meme, je n’ai pas lu de roman d’elle. En as-tu lu?

    • Non, je n’ai rien lu d’autre de cette auteure.
      En général, il n’est pas nécessaire de commencer par le premier quand il s’agit d’enquêtes avec la même personne mais c’est toujours mieux pour bien comprendre sa personnalité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s