1Q84, Livre 1 – Haruki Murakami

murakami1Titre : 1Q84
Auteur : Haruki Murakami
Editeur : Belfond
Nombre de pages : 533
Date de parution : août 2011

 

Résumé :
Au Japon, en 1984.

C’est l’histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu’ils avaient dix ans. A l’époque, les autres enfants se moquaient
d’Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l’appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l’a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d’un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.

En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d’une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d’événements, de dates en rapport avec l’Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l’autobiographie d’une jeune fille échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l’âge d’un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Mon avis:
J’ai découvert Haruki Murakami avec Kafka sur le rivage. J’ai retrouvé ici, cette façon si aisée de mêler
insidieusement le réel et le fantastique. On retrouve aussi cette construction en chapitres alternant le point de vue des deux personnages principaux. Aomamé et Tengo sont deux jeunes gens de 29 ans qui se sont vaguement connus à l’école primaire. Ce fut une rencontre éphémère mais dont chacun garde un souvenir ému. Ceci explique peut-être qu’ils sont encore tous deux célibataires. Ou peut-être que cela provient d’une rupture avec leur famille respective.
Leur cheminement les pousse à entrer en contact avec des personnes en lien avec une secte religieuse nommée Les Précurseurs.
Mais leurs routes restent parallèles et éloignées.
Il me semble que le scénario est assez long à se mettre en place mais c’est sûrement pour mieux infiltrer les éléments de progression. Une petite phrase de temps à autre nous fait soupçonner un lien entre les personnages, un monde parallèle, une réalité oubliée et fantastique.
Il est clair qu’à la fin du livre 1, vous n’avez qu’une envie, c’est de vous procurer la suite. malheureusement, il paraît que le troisième tome ne paraît qu’en mars 2012.
Au delà de cette formidable construction et cette manière de conter, l’auteur évoque des thèmes forts et récurrents comme la religion, le pouvoir des sectes, la violence, l’amour et la création littéraire.
Je n’ai plus qu’à supplier ma bibliothécaire pour qu’elle me réserve le tome 2 en priorité.

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.