Folie d’une femme séduite – Susan Fromberg Schaeffer

schaefferTitre : Folie d’une femme séduite
Auteur : Susan Fromberg Schaeffer
Éditeur : Belfond
Nombre de pages : 780
Date de parution : mai 2011

Résumé :
La redécouverte d’un livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un roman psychologique d’une émotion poignante, une inoubliable peinture de l’obsession amoureuse doublée d’un portrait de femme du siècle dernier aussi troublant que « Tess d’Uberville » ou « Les » « Hauts de Hurlevent ».

Ayant quitté sa ferme natale, Agnès Dempster découvre du haut de ses seize ans la vie citadine. Quand Frank Holt, tailleur de pierres de son état, fait irruption dans sa vie, elle s’en éprend sur le champ. Abandonnant travail, amis et même l’enfant qu’elle porte, elle se donne corps et âme à cet homme fruste qu’elle pare de toutes les couleurs du héros romantique et de l’artiste d’exception, jusqu’à perdre sa propre identité.
Quand Frank, effrayé par cet amour suffocant, s’échappe dans les bras d’une autre, Agnès perd pied. Contrainte à un geste fatal, elle devra répondre de ses actes face à l’opinion publique et aux médecins de l’asile.

Mon avis :
Difficile de sortir indifférent de ce roman. D’une part parce que l’auteur nous fait vivre près de cinquante ans avec la narratrice et héroïne, Agnès Dempster. Elle nous décrit ses pensées dans les moindres détails. D’autre part, parce que le roman traite de thèmes forts comme la passion amoureuse et la folie.
Au commencement, nous entrons dans le destin tragique des superbes filles Druitt. Si belles que des peintres et des sculpteurs viennent de loin pour immortaliser leur image. Mais tant de perfection et d’hérédité fragilisent ce jeunes filles.
D’une famille dépressive, Agnès, née après la mort de sa jeune sœur, ébouillantée par la chute d’une lessiveuse d’eau bouillante, est rejetée par sa mère. Son seul refuge est auprès de sa grand-mère ou de sa vache. Lorsque ces deux repères disparaissent, Agnès quitte le domicile de son père pour aller vivre en
ville mais elle n’a que seize ans.
Elle tombe éperdument amoureuse de Frank Holt, jeune et beau tailleur de pierres. Elle se sent prédestinée à être son amante, elle l’aimait avant de le rencontrer.
« Un amour aussi fort peut ruiner une vie. »
Même plusieurs vies, et Agnès oscille entre dépression et excitation, jusqu’à en perdre son âme et tenter de se suicider.
La seconde partie de l’histoire sur le procès d’Agnès est tout aussi intéressante grâce à un avocat charismatique et à un psychiatre qui débute l’application des théories freudiennes.
Comment ne pas se laisser emporter par cette femme entière, au destin tragique, une grande héroïne de roman. Avec elle, j’ai ressenti l’agacement à cause de son caractère capricieux, égoïste, mais aussi la passion, la tendresse, la compassion.
Je regrette que l’on sache dès le départ qu’une balle a été tirée et que la narratrice est enfermée.Mais il reste toutefois une réelle intrigue et une vraie passion à découvrir tous les détails de cette histoire.
Il faut effectivement reconnaître à l’auteur une grande maîtrise pour maintenir l’intérêt du lecteur pendant les descriptions aussi détaillées d’un destin de femmes. L’auteur veut pousser la passion à son paroxysme pour nous faire basculer avec Agnès.
Mais, il faut aussi dire que Susan Fromberg Schaeffer sait enchaîner des thèmes passionnants et constructifs comme la vie à la
ferme et la vie ouvrière à la  fin XIX e siècle, la passion amoureuse, la fragilité des femmes, l’avortement clandestin, la justice, la presse, la psychanalyse.
Je me suis demandée si un récit plus court aurait pu atteindre le même objectif mais je ne regrette pas d’avoir lu autant de descriptions de paysages, de rêves, d’états d’âme car j’ai ainsi eu l’impression de m’immerger dans le monde d’Agnès.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s