Le liseur – Bernhard Schlink

schlink1Titre : Le liseur
Auteur : Bernhard Schlink
Éditeur : Gallimard  Folio
Nombre de pages : 242

Résumé:
À l’âge de quinze ans, Michaël – le narrateur – découvre l’amour dans les bras d’Hanna, une voisine de vingt ans son aînée ; pendant six mois, il la rejoint tous les jours et partage avec elle plaisirs de la chair et moments de lecture. Mais sa maîtresse, personnage secret, disparaît un jour mystérieusement. Sept ans plus tard, Michaël la retrouve par hasard, alors qu’il assiste à un procès pour crime de guerre, où elle figure au banc des accusés ; il découvre à cette occasion un fait qui pourrait atténuer sa condamnation, mais choisit de n’en rien dire, par respect pour celle qui a marqué si profondément sa vie. Il renouera leur relation au cours des dix-huit années d’incarcération de celle qu’il comprend enfin un peu mieux.

Mon avis:
J’ai beaucoup apprécié ce livre pour les émotions qu’il suscite.
Tout d’abord, cette rencontre entre un jeune adolescent et Hanna, cette femme adulte, forte et sensuelle. C’est l’éveil des sentiments, Michaël découvre l’Amour.
Puis en vieillissant, il se rend compte qu’il cache cette liaison et qu’il préfère l’insouciance des jeunes de son âge. Va naître alors la culpabilité.
Lors du procès , l’auteur nous fait ressentir une autre forme de culpabilité, celle des nazis face à l’holocauste. Sans accusation, l’auteur m’a poussée à réfléchir sur ce sentiment, sur la perception des jeunes allemands vis à vis de leurs pères.
Enfin j’ai ressenti la force de ce lien entre Michaël et Hanna. Cette anesthésie du sentiment puis ce refus de rencontrer Hanna.
Ce qui se passe dans la tête de Michaël est complexe, mais c’est aussi très fort. Est-ce le remords, la honte de l’analphabétisme, ou la crainte de ne plus aimer une femme vieillissante. Aimer Hanna, surveillante nazie, serait-il être complice de ses crimes?
En tout cas, leur rencontre à la prison est d’une grande émotion.
J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, tout en émotion et en réflexion. Je n’ai pas vu le film. Certaines personnes l’ont trouvé ennuyeux. Il est difficile de faire passer autant d’émotions dans un film. La lecture est selon moi, beaucoup plus imaginative et personnelle.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s