Les années d’innocence – Frankie Ventana

ventanaTitre : Les années d’innocence
Auteur : Frankie Ventana
Éditeur : Kyklos

Auteur :
Après deux décennies passées dans le milieu cinématographique, Frankie Ventana s’est tournée vers l’écriture. De 2007 à 2009, blogueuse sur 20 minutes, chroniqueuse citoyenne sur Agoravox, plus de 100 000 visiteurs se sont penchés à la fenêtre de  la muchacha pour y sillonner en sa compagnie les routes parallèles de l’info.

Résumé :
Ils sont trois amis d’enfance. Trois artistes qui posent un regard farouche sur la vie. Trente ans d’amitié et un ultime rendez-vous à Amsterdam qui les cueille au moment le plus fragile de leur existence.
L’auteur nous livre ses interrogations pêle-mêle sur l’amour, les choix que l’on s’impose, l’expérience de vie et de mort, les souvenirs et la culpabilité qui va avec…
Ce récit, s’il révèle les émotions obscurcies d’une génération consciente de son éclatement, demeure avant tout un hymne à la vie que nous soyons combattants acharnés ou simples observateurs…

Mon avis:
Les années d’innocence est un très beau récit sur l’amitié.
Paul, Sam et la narratrice ont prêté serment d’amitié quand ils avaient 10 ans et ils se retrouvent depuis
plusieurs années chaque 31 décembre afin de renouveler leur engagement.
Ce sont trois artistes (un cinéaste, un peintre et une photographe) et ils ont donc une sensibilité à fleur de
peau.
Ils ont aujourd’hui 40 ans et se retrouvent à Amsterdam mais le moment est crucial puisque Paul abandonne la
partie. Homosexuel et ancien drogué, il est touché par cette maladie du siècle et ne veut plus lutter.
Ce sont donc des retrouvailles déchirantes, empreintes de nostalgie. Le souvenir de Mamychka, la grand-mère de
Paul chez laquelle ils passaient leurs vacances, est un point fort de leur enfance.
Les relations entre ces trois personnages sont complexes et le discours est profond.
Le style de l’auteur est poétique et fort.
Le livre est illustré de très belles photos sur des ombres (« une modulation de lumière sur fond d’ombre suggérant le relief et la profondeur »).

 « Ces années d’innocence dont je ne parviens pas à m’alléger ».

Je remercie Partage Lecture et les Editions Kyklos de m’avoir permis de découvrir cette auteure d’une grande
sensibilité.

Publicités

2 réflexions sur “Les années d’innocence – Frankie Ventana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s